"On dort plus ou on dort moins" ? Quelques moyens mnémotechniques à propos du changement d'heure

DirectLCI
ASTUCE - Vous non plus, vous n'arrivez jamais à savoir s'il faut avancer ou reculer les aiguilles de votre montre, lors des changements d'heure ? Ne paniquez pas, on partage avec vous deux moyens efficaces s'en souvenir. (Au fait, bonne nouvelle : ce week-end, vous pourrez dormir une heure DE PLUS).

"Mais du coup, on dort plus ou on dort moins ?" Vous aussi, vous vous posez systématiquement la question à chaque changement d'heure ? Dernier week-end d'octobre et passage à l'heure d'hiver oblige, la confusion est encore de mise ce week-end. Mais pas d'inquiétude, on a repéré deux moyens mnémotechniques tout simples qui devrait vous permettre de vous endormir l'esprit tranquille, et accessoirement, de briller en société. 


Dans la nuit de samedi à dimanche donc, nous allons gagner une heure de sommeil. Concrètement, à 3 heures du matin, il sera 2 heures. Dimanche, il fera jour une heure plus tôt, et le soleil se couchera lui aussi en avance. Voici comment vous en souvenir sans vous triturer les méninges : 

Le nom des mois à la rescousse 


Dans l'année, il y a deux changements d'heure. Le passage à l'heure d'été se fait le dernier week-end de mars, celui à l'heure d'hiver est prévu pour le dernier week-end d'octobre. Du coup, il suffit de se souvenir qu'un peu avant le mois d'AVril, on AVance les aiguilles de l'horloge, et qu'au mois d'octrobRE, on REcule les aiguilles. Vous voyez, c'est simple, finalement. Pourquoi n'y a-t-on pas pensé avant ? 

Un peu de bon sens


L'hiver arrive, comme dirait l'autre. Fin octobre, les jours raccourcissent, il fait froid, il faut se presser dans la rue ou gratter le gel sur le pare-brise de la voiture avant de partir au travail... : pourquoi diable sortirait-on de son lit ? Et bien le voilà le moyen mnémotechnique. Le passage à l'heure d'hiver vous permet de gagner une heure de sommeil et donc de rester plus longtemps sous la couette. Ne nous dites pas merci. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter