Orages, pluies diluviennes et coulées de boue dans le Nord et l'Est : des images impressionnantes

SOCIÉTÉ

METEO – Dix-huit départements du nord-est de la France ont été placés en vigilance orange mercredi matin, en prévision de violents orages, tandis que la vigilance orange pour inondations était levée. Mais mardi soir, dans l'Est de la France, de violentes et soudaines précipitations ont causé d'importants dégâts.

Les orages ont été brusques, abondants, violents. Mardi, dès le milieu de l'après-midi, de violents orages ont touché le Nord de la France, en particulier les départements du Pas-de-Calais et de l’Oise. Cet épisode orageux, "localement violent", s'est déplacé vers le Grand-Est, la Bourgogne, et la Franche-Comté ce mercredi soir.

Météo-France a annoncé dans un communiqué le maintien de la vigilance orange pluie-inondations pour seize départements : Les départements du Nord-pas-de-Calais et de Picardie, de Champagne-Ardenne, de Lorraine, la Côte d'Or, la Haute-Saône et le Bas-Rhin.

A LIRE AUSSI >> Météo France  : 18 départements en alerte orange

Tramway interrompu à Lille

Si les Hauts-de-France sont actuellement plus calmes, ils ont été vivement secoués hier : les pompiers ont reçu 4 000 appels et réalisé plus de 1 000 interventions. Aux environs de Villeneuve d'Ascq, une maison a été frappée par la foudre et a été entièrement détruite par l'incendie. A La Bassée, commune de près de 7 000 habitants, un hélicoptère de la gendarmerie a dû intervenir pour évacuer une dizaine d'habitants, selon la préfecture.

A Lille, le trafic des trains a été totalement interrompu en gare de Lille Europe, pour cause de "disjonction", mais le trafic a repris vers 19. Le tramway a aussi était bloqué avant de reprendre à 19 h.


Dans le Pas-de-Calais, un conducteur septuagénaire a été surpris par la montée des eaux et est mort noyé au volant dans une rue du village de Mondicourt, près d'Arras. Plusieurs centaines de véhicules étaient toujours bloqués sur la RN25 dans la soirée de mardi. 20 000 impacts de foudre ont été recensés, ainsi que 2000 interventions des pompiers. Les habitants se sont réveillés mercredi dans la désolation.

Plus au sud dans l'Oise, de fortes pluies sont tombées notamment à Beauvais dont plusieurs rues étaient submergées par les flots.


Dans l'est, la préfecture de Moselle a signalé des orages violents, mais extrêmement localisés et qui baissaient en intensité. La cité thermale d'Amnéville a fermé ses portes. Au total, les pompiers ont effectué une centaine d'interventions, tout comme dans le Bas-Rhin.

Problème aussi dans les transports à Strasbourg...

Bref, les internautes font partager leurs impressions.

Lire et commenter