Où en est-on de l'affaire Ulcan ?

SOCIÉTÉ
DECRYPTAGE - Depuis cet été et le début de la guerre entre Israël et le Hamas, Ulcan alias Gregory Chelli ne cesse de s'en prendre aux journalistes et à quelques personnalités comme Martine Aubry. Malgré deux enquêtes ouvertes contre lui en France, il agit en toute impunité depuis Israël. Explications.

Ce hacker pro-israélien a beau s'en prendre quotidiennement aux journalistes, il vit toujours librement en Israël. Ulcan s'est fait connaître du grand public au début de l'été lorsque la guerre en Israël et Gaza a démarré. Depuis, cet amateur de jeux vidéo ne cesse d'attaquer les médias qu'il considère trop "antisionistes". De les pirater et de harceler des journalistes. Metronews fait le point sur ce pirate informatique qui agit en toute impunité.

> Qui est-il ?
Ce hacker de 32 ans qui se surnomme Ulcan sur Internet, s'appelle Grégory Chelli. Ce jeune "amateur de joints" comme il l'a confié à Libération et qui se dit "militant sioniste" est installé à Ashdod en Israël. Ancien membre de la Ligue de défense juive (LDJ), il sera condamné en 2009 pour "violences" à 18 mois de prison avec sursis et "obligation de soins". Il sera également condamné pour le saccage d'une librairie à Paris. Après ces démêlés judiciaires, il part en Roumanie monter des sites pornographiques avant de s'exiler en Israël.

> Quelles sont ses cibles ?
Après avoir piraté de nombreux sites "ennemis d'Israël" (des sites de fédérations locales du NPA, du Front de gauche...), Gregory Chelli a pris pour cible le site d'information Rue89 et notamment Benoît Le Corre , un journaliste qui avait publié son portrait en juillet dernier . En plus de s'attaquer à Pierre Haski, le cofondateur du site, Grégory Chelli avait harcelé le père de Benoît Le Corre, jusqu'à lui faire croire que son fils avait été tué. Il est décédé il y a quelques jours des suites d'un infarctus que nombreux lient aux attaques de cet activiste israélien.

Mais le site d'information, s'il est la principale cible de ce hacker, n'est pas le seul. Arrêt sur Images, Mediapart, I>Télé, France Inter, France Info, ont aussi été piratés par Grégory Chelli. Jeudi dernier, il a également menacé Martine Aubry . Dans un post Facebook, il dit avoir trouvé l’adresse et le numéro de l'édile de Lille et ajoute : "Mais je n’ai pas encore décidé quelle sanction serait appropriée pour elle".

>> En savoir + >> Le hacker Ulcan divulgue des casiers judiciaires en toute impunité

> Une équipe de France 2 a retrouvé Gregorry Chelli en Israël :

> Quelles sont ses méthodes ?
Comme le détaille Le Monde , Ulcan utilise principalement le déni de service (le site attaqué s'écroule parce qu'il reçoit beaucoup trop de requêtes en même temps). Mais en plus de ces attaques, Gregory Chelli divulgue les informations privées de ses "ennemis" et même des policiers qui enquêtent sur lui. Il piège également les autorités en utilisant leur code pour dévoiler le casier judiciaire (le fichier Stic plus précisément) de journalistes ou de personnalités telles que Jamel Debbouze . Enfin, il pratique des "canulars téléphoniques" qu'il publiait sur son site internet avant que celui-ci ne soit fermé.

> Que fait la justice française ?
Contacté par metronews, le parquet de Paris assure suivre le dossier de "très près". Une enquête a été ouverte début octobre pour "violences volontaires avec préméditation", "dénonciation de crimes et délits imaginaires", "usage de données d'identification d'autrui en vue de porter atteinte à sa tranquillité ou son honneur" et "détention et diffusion de documents portant atteinte à l'intimité de la vie privée", pour les actes commis contre les journalistes de Rue89. En outre, une source proche du dossier précise à metronews qu'il pourrait y avoir une requalification de certains faits après le décès du père de Benoït Le Corre. Une autre information judiciaire avait été ouverte cet été suite aux nombreux piratages revendiqués par Ulcan.

> Et du côté de la justice israélienne ?
Joint par metronews, le ministère de la Justice français assure qu'une demande émanant de la France a été transmise à la justice israélienne. "L'ambassade de France en Israël a évoqué le sujet avec les autorités israéliennes", nous explique un proche du ministre des Affaires étrangères. Laurent Fabius va-t-il prendre position publiquement sur le sujet ? "Il n'a encore jamais été questionné publiquement sur ce hacker. Mais prendre position ce serait déjà un cran supérieur. Nous privilégions d'abord le travail diplomatique", confie-t-il avant d'ajouter : "Je ne vous cache pas que nous sommes tous très choqués par les actions de cet individu". Contactées par metronews, les autorités israéliennes n'ont pas donné suite à nos appels.

> Pourquoi Ulcan peut-il toujours relayer ses attaques sur les réseaux sociaux ?
Autant dire que les réseaux sociaux ne sont pas très réactifs. Twitter a fermé le compte de Grégory Chelli des semaines après la publication de ses actes délictueux (revendiqués) sur le réseau social. Depuis, le réseau social et Gregory Chelli jouent au chat et à la souris entre fermeture et ouverture de comptes.

S'agissant de son compte Facebook (toujours actif ce lundi soir), l'entreprise semble ne pas avoir été alertée par le contenu de celui-ci. "Oui nous avons entendu parler de cet individu, mais son compte Facebook n'a pas été signalé. Nous allons étudier cela car il ne semble pas respecter notre charte", a précisé auprès de metronews un cadre de la firme. Pendant que Gregory Chelli, lui, profite de sa liberté pour attaquer.

En savoir + >> Twitter suspend le compte du hacker pro-israélien Ulcan

Sur le même sujet

Lire et commenter