Pain de mie, biscotte, baguette, le match du petit-déj

DirectLCI
Vous êtes pain de mie, biscotte ou baguette au petit-déj ? Bénéfice et matière grasse, on vous dit tout. Décryptage

1) Le pain :  attention au sel – 255 kcal pour 100g

Notre amour pour le pain est pour le moins cyclique. Il y a ceux qui l’abandonnent quand ils se mettent au régime, ceux qui cèdent aux modes sans pain et ceux qui ne peuvent pas sans passer. Ici, pas de gras. En effet, le pain affiche à peine 0,3 gramme pour 100 grammes quand le pain de mie est à 10% et la biscotte à 6% ! Riche en glucides, il est un bon carburant avec, aussi 10% de protéines végétales. Magnésium, minéraux et vitamines sont au rendez-vous bien mais en faible quantité. Ce qui est loin d’être le cas du sel. Le pain est l’un des aliments  qui en fournit le plus !  En manger beaucoup revient à oublier la salière à table. 

2) La biscotte : l’option carburant – 380kcal pour 100g

Trompeuse est la biscotte. Car bien que légère, elle pèse à peine 10 grammes, elle contient tout comme le pain de mie, sucre et matière grasse. Entre 5 et 6%. Sa densité en céréales en fait un super carburant. En consommer au petit-déjeuner évite la fringale de 11 heures. Autre plus, ses 10% de protéines végétales contribuent  à la constitution des muscles. La biscotte plait aussi aux instances de santé puisque ces dernières recommandent d’équilibrer l’apport des protéines entre celles d’origine animales et végétales. Avec les biscottes, c’est chose faite. 

3) Le pain de mie : pour les tout-petits - 280 kcal pour 100g

C’est avant tout du pian enrichi de sucres et de matières grasses. Des matières grasses, certains peuvent en contenir  jusqu’à 10 grammes pour 100 grammes de pain de mie. Beaucoup trop, quand on sait que peu de gens le consomment nature. Autre bémol, la version classique apporte 3% de fibres et contient très peu de minéraux, d’oligoéléments et de vitamines. Si les tranches moelleuses s’avèrent pratiques, elles sont une aubaine pour les bouts de choux qui n’ont pas encore toutes leurs dents et ceux encore plus petits qui commencent tout juste avec les morceaux. Aubaine, à condition de leur donner nature.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter