Crépy-en-Valois : le premier collège de France touché par le Covid il y a un an referme ses portes

Crépy-en-Valois : le premier collège de France touché par le Covid il y a un an referme ses portes

CLUSTER - Le collège Jean-de-la-Fontaine, à Crépy-en-Valois, sera fermé toute la semaine, après la découverte de plusieurs cas de coronavirus. Un établissement déjà frappé de plein fouet l'an dernier avec le décès de l'un de ses professeurs, le premier Français mort du Covid-19.

Le 26 février 2020, Crépy-en-Valois devient le premier cluster de France. Dominique V., un professeur de 60 ans, succombe des suites d'une "embolie pulmonaire", selon le maire d'alors Gilles Petitbon, faisant de lui le premier Français mort du Covid-19. "Il avait commencé à se sentir mal dès le début des vacances et avait rapidement été hospitalisé" à Creil, avant d'être redirigé vers la Pitié-Salpêtrière, où il avait été testé en urgence. Trois jours plus tard, face à l'explosion des cas, l'Oise est placée sous cloche. Deux semaines avant le premier confinement national décrété par le président Emmanuel Macron. 

Un an plus tard, après la découverte de nouveaux cas de coronavirus, la petite ville du sud de l'Oise, désignée à l'époque comme l'épicentre de l'épidémie, refait parler d'elle. Le collège Jean-de la-Fontaine, où enseignait le regretté professeur de technologie, doit à nouveau garder portes closes pendant une semaine, rapporte Le Parisien. "Deux membres du personnel de direction, un agent du département, un accompagnant des élèves en situation de handicap (...) auxquels s'ajoutent trois élèves testés positifs répartis dans des classes différentes", a indiqué dimanche 21 mars la préfecture dans un communiqué. 

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Les cours auront lieu en distanciel

Contactée dans la foulée par le quotidien francilien, l'inspection académique a justifié la fermeture de l'établissement, malgré ce faible nombre de contaminations. "C'est l'impact des cas positifs et des contacts à risque sur les personnels de direction et d'encadrement qui engendre la décision de fermeture", a-t-elle défendu. S'ils ne peuvent plus se tenir en présentiel, les cours vont, en revanche, se poursuivre en distanciel. Et ce, pour les quelque 700 étudiants de l'un des deux collèges de Crépy-en-Valois. "Les modalités de mise en œuvre ont été indiquées aux familles", a précisé la préfecture de l'Oise.

En vidéo

Retour à Crépy-en-Valois, un an après le premier décès dû au Covid en France

En attendant la réouverture, pas avant lundi prochain au mieux, une campagne de dépistage sera réalisée auprès du personnel éducatif et des étudiants. Les équipes du conseil départemental, elles, procèderont à la désinfection de tout le collège.

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée ! 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Israël/Palestine : le conseil de sécurité de l'ONU toujours désuni

Les bénéfices réalisés sur Vinted sont-ils déclarés aux impôts ?

EN DIRECT - Gaza : l'immeuble abritant des médias, une cible "parfaitement légitime" selon Netanyahu

Marghe, gagnante de "The Voice 2021" : "Florent Pagny m’a dit que j’avais un ange gardien"

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 100 morts ces dernières 24 heures, une première en 2021

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.