Numéros d’urgence : malgré la panne, pas de "baisse significative" des appels à l'hôpital Avicenne

Numéros d’urgence : malgré la panne, pas de "baisse significative" des appels à l'hôpital Avicenne

SECOURS - Selon le professeur Frédéric Adnet, chef des urgences de l'hôpital Avicenne, la panne ayant affecté notamment le 15, le 18 ou le 112 n'a pas entraîné de "baisse significative" du nombre d'appels.

Des services d’appel dédiés aux urgences injoignables dans plusieurs départements. Ce mercredi, aux alentours de 18h30, d’importants problèmes techniques ont perturbé les appels au 15 (Samu), au 18 (pompiers), ou encore le 112 (numéro d’urgence européen). Le réseau a été rétabli autour de minuit, selon l'opérateur Orange. Mais, cette panne a demandé aux urgences des hôpitaux de s'adapter dans les plus brefs délais afin d'être toujours en liaison avec la population en cas de besoin. 

Toute l'info sur

Panne géante des numéros d'urgence

Lire aussi

Des numéros dérivatifs mis en place dans les départements touchés par la panne

"On a mis en place rapidement une cellule de crise et des moyens techniques qui ont permis de contourner ces numéros d’urgence en mettant à la disposition du public des numéros à dix chiffres", a expliqué le Professeur Frédéric Adnet, chef des urgences de l’hôpital Avicenne (APHP), sur LCI, mercredi. Il a également invité la population susceptible de joindre ces numéros à privilégier le téléphone fixe au téléphone portable en cas d'appel. 

On n’a pas trouvé de baisse significative- Le Professeur Frédéric Adnet, chef des urgences de l’hôpital

Selon le médecin, l'activité des urgences n'a pas été impactée de manière significative par la panne des numéros d’urgence dans son hôpital, situé à Bobigny. "On a fait un premier bilan en comparant les sorties des ambulances de réanimation, ce qui correspond aux urgences vitales. On n’a pas trouvé de baisse significative", a avancé Frédéric Adnet. Et d’ajouter : "Très rapidement, on peut retrouver un système qui permet d’avoir tous les appels des urgences vitales."

Lire aussi

Face à ce problème technique, une cellule interministérielle de crise a été activée. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin 

et le secrétaire d'État au Numérique, Cédric O, présents mercredi à Tunis pour une visite gouvernementale, sont rentrés à Paris afin d'assister à une réunion interministérielle, à Beauvau, ce jeudi matin. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Orages : 28 départements désormais en vigilance orange

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Port du masque à l'école : des annonces attendues "en fin de journée"

Rappel de nombreux lots de glaces en raison d'un pesticide cancérogène

REVIVEZ - France-Allemagne (1-0) : solides, les Bleus soignent leur entrée

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.