Panne géante à Montparnasse : d'autres gares fragilisées par leur réseau électrique

Panne géante à Montparnasse : d'autres gares fragilisées par leur réseau électrique

Societe
DirectLCI
TRANSPORTS - L'audit interne du Réseau de transport d'électricité (RTE) n'a pas permis de déterminer précisément les causes de l'incendie du poste électrique à l'origine de la panne de la gare Montparnasse le 27 juillet. Il a revanche permis de montrer que d'autres gares disposaient d'un système électrique identique.

La panne électrique qui a frappé Montparnasse en juillet pourrait-elle se reproduire dans une gare voisine ? C’est la question qui se pose ce jeudi, au lendemain de l’audition François Brottes, le président du directoire de Réseau de transport d’électricité (RTE). Devant les sénateurs, ce dernier a listé des lieux considérés comme "fragiles".


Devant la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, qui cherche à comprendre les causes de la panne ayant perturbé le trafic le 27 juillet, le PDG a précisé que l'audit interne n'avait pas permis de déterminer précisément les causes de l'incendie du poste électrique. La surexploitation des câbles serait écartée, tout comme un manquement aux exigences de maintenance, selon lui. Acte de malveillance, arc électrique, réparation d'une ligne à proximité et autres cas de figure sont pris en compte dans l'enquête. "Mais ce ne sont que des hypothèses et aujourd'hui ce ne sont pas des points auxquels on peut se raccrocher de façon sérieuse pour tirer des conclusions", a-t-il complété. 

Une seule source d'alimentation

En revanche, l'audit a permis de constater que d'autres lieux pourraient subir des dysfonctionnements. Quatre autres gares ont en effet une configuration similaire à celle de Montparnasse avec un seul poste électrique : Lyon Perrache, Lyon Part-Dieu, Gare de Lyon et la gare de Rennes. C'est également le cas de l'aéroport d'Orly. Il est reproché à ces infrastructures de transports d’être reliée à une seule source d’alimentation. Et donc de ne pas avoir de "plan B" pour supporter une défaillance.

En vidéo

ARCHIVES Montparnasse : une panne électrique géante perturbe le trafic

Selon Le Parisien, François Brottes a assuré "travailler avec la SNCF sur ces points de fragilisation". Avant de mettre en garde : "Il faut se dire les choses en face. Même si demain M. Jeantet (NDLR : le PDG de SNCF Réseau, qui gère le réseau ferré) me dit banco je veux un deuxième poste pour Montparnasse, j’ai trouvé le financement, je lui dirai on le met où ?". Plusieurs hectares sont en effet nécessaires pour ce type d'installations, difficiles à implanter en ville.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter