Panne sur les TGV Paris-Bordeaux : des heures de retard pour des milliers de passagers

RETARD - Une panne informatique sur le système de signalisation a mis à l'arrêt l'ensemble du trafic ferroviaire vendredi soir, bloquant des milliers de passagers à quai ou dans les trains. Les trains ont regagné leur destination avec plusieurs heures de retard.

Longue nuit pour les passagers des TGV Paris-Bordeaux. L'ensemble du trafic ferroviaire entre les gares de Paris-Montparnasse et Bordeaux a été fortement perturbé vendredi soir, soit une vingtaine de TGV concernés. Des milliers de passagers ont été bloqués, à quai ou dans les trains, avant de pouvoir regagner leur destination avec plusieurs heures de retard. Trois trains ont été purement et simplement annulés.

Une panne informatique du système de signalisation au sud de Tours, survenue en fin d'après-midi vendredi, est à l'origine de cette perturbation : "C'est un aiguillage commandé par informatique qui a posé problème, nous avons dû passer à une installation manuelle qui ne permet pas de faire rouler autant de trains que le système automatisé", a expliqué un porte-parole de la SNCF. 

Panier-repas et remboursement des trajets

"Sur la soirée, 7000 personnes ont été touchées. Quelque 3500 à 4000 sont encore dans ces trains en circulation, avec 4 heures de retard environ", détaillait la SNCF peu après minuit, précisant que "moins d'une dizaine de trains" étaient encore concernés par les problèmes dans la nuit. Les passagers de plusieurs trains bloqués ont alors été transférés dans une autre rame, où ont été distribués des plateaux-repas.

En ce qui concerne les trains annulés, "nous avons invité nos clients à reporter leur voyage ou à se faire rembourser", a indiqué la SNCF. Celle-ci a précisé que les clients seraient remboursés de 20% à 100% du prix du voyage selon l'importance du retard. Pour la journée de samedi, "l'ensemble des trains prévus demain matin rouleront, avec encore des difficultés résiduelles", ajoute la SNCF. 

A LIRE AUSSI >> Comment vous faire rembourser un billet de train supprimé ? 

Manque d'information et exaspération des passagers

En gare Montparnasse, des files d'attente s'allongeaient sous les panneaux électroniques donnant la liste des rames supprimées. De très nombreux passagers attendaient également devant les guichets qu'on leur propose un hébergement, ne sachant pas où dormir pour la nuit. Ce n'est qu'après un délai d'une heure, selon des personnes interrogées, que la SNCF les a informées que l'arrêt des TGV était lié à un "problème d'aiguillage".

Les passagers à bord (jusqu'à 500 par trains) ou en gare, ont fait part de leur exaspération sur les réseaux sociaux, critiquant dans l'ensemble le manque d'information de la part des chefs de train. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

Covid-19 : un antidépresseur déjà sur le marché efficace pour réduire les hospitalisations ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.