Parcoursup : la moitié des étudiants auront une réponse ce mardi, assure Blanquer. Comment répondre sans se tromper et jusqu'à quand ?

DirectLCI
MODE D'EMPLOI - A partir de ce mardi 22 mai, les élèves de terminale vont prendre connaissance des réponses des établissements à leurs vœux d'orientation. Ils pourront tout de suite commencer à répondre aux propositions qui leur seront faites. Mais mieux vaut bien se renseigner pour ne pas faire d'erreurs irrémédiables.

Le moment de vérité est arrivé pour les élèves de terminale. Du 22 janvier au 13 mars, ces derniers ont entré leurs vœux d'orientation sur la plateforme Parcoursup. Et ce mardi 22 mai, les premières propositions d'admission leur seront faites. Selon le ministre de l'Education nationale, "plus de la moitié" des élèves auront une réponse positive à leurs vœux dès mardi soir. Comment bien y répondre ? Comment éviter de se retrouver sans rien à la rentrée prochaine ? Lisez notre mode d'emploi.

Quels types de réponses peuvent être formulés ?

Il faut d'abord distinguer les vœux formulés dans les filières sélectives (classes préparatoires, IUT, BTS...) de ceux formulés dans les filières non-sélectives (licence). Pour ces dernières, si l’université a reçu moins de vœux que le nombre de places disponibles, l’établissement vous répondra "oui" ou "oui si". Les universités qui ont reçu un nombre de vœux supérieur aux places disponibles ont dû examiner les dossiers de chaque élève pour vérifier leur adéquation avec la formation demandée. Elles pourront alors vous répondre : "oui", "oui si" ou "en attente d’une place".  Attention : si la réponse qui vous est donnée est "oui si", l’établissement conditionne votre inscription à votre acceptation de suivre un parcours de formation personnalisé (stage de remise à niveau, cursus adapté…) pour renforcer les compétences que l'on attend de vous, et dont il estime que vous aurez besoin pour réussir dans cette filière. Une filière non-sélective ne peut par définition pas formuler de réponse négative.


Si vous avez formulé des vœux dans des formations sélectives (classes préparatoires, IUT, BTS…), un établissement pourra vous répondre : "oui", "en attente d’une place" ou "non".


Pour les élèves qui n’ont formulé des vœux que dans des formations sélectives et qui ne recevraient que des réponses négatives, une commission d’accès à l’enseignement supérieur étudiera leur dossier et leur fera de nouvelles propositions dès le 22 mai.


Si les premières réponses que vous recevez ne vous satisfont pas, pas d'inquiétudes. "Chaque jour en fonction des désistements de candidats suite aux propositions qui leur ont été faites, des places se libèrent et sont proposées à des candidats qui étaient en attente", explique le site Parcoursup. Ainsi, de nouvelles propositions peuvent vous être faites quotidiennement et les situations peuvent rapidement évoluer.

Comment bien répondre ?

Si vous recevez une seule proposition d’admission, vous pouvez l’accepter ou la refuser mais à vos risques et périls car il se peut qu'aucune autre proposition ne vous soit faite. Si dans le même temps vous avez des vœux en attente, vous devez indiquer clairement ceux que vous souhaitez conserver sinon ils seront supprimés.


Si vous recevez plusieurs propositions d’admission, vous ne pouvez en accepter qu’une seule. Une fois que vous acceptez une proposition, toutes les autres sont automatiquement supprimées. Cela libère des places, proposées à d’autres candidats. Là aussi, si vous avez d’autres vœux en attente, vous devez indiquer ceux que vous souhaitez conserver sinon ils seront supprimés.


Si vous avez une proposition dans une formation dont la décision est "oui si" et que vous décidez de ne pas accepter le dispositif pédagogique qui vous est proposé, vous pouvez renoncer à la proposition et à la possibilité de suivre cette formation.


Si tous vos vœux sont en attente, vous devez attendre que des places se libèrent et vous soient proposées.


Si vous recevez uniquement des réponses négatives dans des filières sélectives, une commission d’accès à l’enseignement supérieur pourra étudier votre dossier et vous faire des propositions dès le 22 mai.

En vidéo

Parcoursup : comment fonctionne concrètement ce nouveau système ?

Les délais à respecter

Lorsque vous recevez une proposition d’admission entre le 22 mai et le 17 juin, vous avez 7 jours pour répondre. Aucune proposition d’admission ne vous sera envoyée pendant les épreuves écrites du baccalauréat du 18 au 25 juin. Le délai de réponse de 7 jours sera donc décalée de 8 jours si votre date limite tombe pendant le bac. Exemple : vous recevez une proposition d’admission le 16 juin, vous pouvez accepter ou renoncer à cette proposition jusqu’au 30 juin inclus. Le délai de réponse peut paraître court, mais cela permet de ne pas créer d'"embouteillages" et de ne pas paralyser le processus.


Si vous recevez une proposition d’admission entre le 26 juin et 28 juin inclus, vous pourrez répondre jusqu’au 1er juillet inclus.


Si vous recevez une proposition d’admission entre le 29 juin et le 1er septembre inclus, vous aurez 3 jours pour répondre.


Si vous recevez une proposition d’admission le 2 septembre, vous pouvez répondre jusqu’au 3 septembre inclus.


Si vous recevez une proposition d’admission entre le 3 et le 5 septembre vous avez un jour pour répondre.


A noter : une phase complémentaire débutera le 26 juin. Elle permettra aux inscrits sur Parcoursup de consulter les formations qui disposent de places vacantes. De nouveaux vœux pourront également être formulés, pour des formations disposant de places vacantes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter