Parcoursup : soutien psychologique, numéro vert... quelles aides pour les lycéens inquiets

DirectLCI
SOUTIENS – De nombreux lycéens se disent perdus par la mise en place de Parcoursup, en particulier ceux qui n’ont pas reçu de réponses positives. Pour les soutenir et les orienter correctement, plusieurs dispositifs d’aides existent.

Depuis le début de la semaine, une rumeur évoquant des "cellules psychologiques" pour venir en aide aux lycéens déboussolés par Parcoursup a fleuri sur les réseaux sociaux. Sans doute en raison des nombreuses imperfections de cette nouvelle plateforme d'accès à l'enseignement supérieur, de nombreux internautes l’ont prise au sérieux. A tel point que le ministère de l’Enseignement supérieur a dû la démentir. Ce ne qui signifie pas que rien n’a été fait pour répondre aux inquiétudes bien légitimes de nombreux lycéens.


Depuis le 22 mai, plus de la moitié des 810.000 jeunes inscrits sur Parcoursup ont reçu au moins une réponse positive à leurs vœux. Mais l'autre moitié reste en attente d'une proposition, avec pas mal de stress à la clé. Les lycéens inquiets sont donc invités par le ministère de l’Enseignement supérieur à se rapprocher de leur professeur principal afin d’évoquer les alternatives possibles. Ces derniers sont en effet chargés de suivre leurs élèves dans la réflexion qu’ils mènent sur leur orientation.


La fiche élève de l’Onisep leur préconise également de rencontrer un ou une psychologue de l’Éducation nationale (anciennement conseiller/ ère d’orientation) à sa permanence ou encore de prendre contact avec le CIO le plus près de chez vous. Pour les élèves qui n’ont reçu que des réponses négatives, ils peuvent solliciter la commission d’accès à l’enseignement supérieur de leur académie pour les aider à trouver une formation. 

Confrontés à l’inquiétude de leurs élèves, des proviseurs organisent parallèlement dans de nombreux établissements des réunions d'informations. Enfin, un numéro vert (0800 400 070) est à la disposition des lycéens du lundi au vendredi (de 10h à 16h) pour répondre à toutes leurs questions.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter