Paris : 23 à 24 000 participants à la Manif pour tous

DirectLCI
DÉFILÉ - Le collectif a rassemblé ce 16 octobre 23 à 24 000 personnes selon la préfecture et 200 000 selon les organisateurs. Ils réclament l'abrogation de la loi Taubira sur le mariage homosexuel et s'opposent à la PMA et la GPA.

Ce dimanche 16 octobre, 23 à 24 000 personnes selon les chiffres officiels - 200 000 selon les organisateurs -, se sont rassemblées à Paris sous la bannière de la Manif pour tous. Ils réclament l'abrogation de la loi Taubira sur le mariage homosexuel et s'opposent à la procréation médicalement assistée (PMA) ainsi qu'à la gestation pour autrui (GPA). 


Le défilé, placé sous haute sécurité, s'est déroulé dans le calme malgré l'interpellation de six Femen. Les militants LGTB ont été maintenus loin du cortège par les forces de l'ordre pour éviter toute friction entre groupe de manifestants.

VIDEO - Manif pour tous : le mouvement n’avait pas autant mobilisé depuis deux ans

En vidéo

Manif pour tous : le mouvement n’avait pas autant mobilisé depuis deux ans

Lire aussi

Deux ans après le dernier rassemblement du mouvement, les militants entendent mobiliser les candidats à la présidentielle. La posture prise par les politiques a été passée à la loupe. Certains n'ont pas hésité à se mêler à la foule. 

Parmi eux quelques-uns - à l'instar d'Hervé Mariton -, se sont montrés disponibles pour communiquer auprès des journalistes en marge du défilé.

Ce dernier n'était pas le seul représentant de Les Républicains présents dans le cortège ce dimanche...

Du côté du FN, des ténors tels Marion Maréchal-Le Pen, Louis Aliot ou encore Gilbert Collard ont également pris place aux côtés des manifestants.

Trois jours après sa prestation dans le premier débat télévisé entre candidats à la primaire de la droite, Jean-Frédéric Poisson (Parti Chrétien Démocrate) était de la partie. 

Le tube "Papaoutai" du chanteur belge Stromae a accompagné les pas du cortège vers le Trocadéro.

Alors que certaines personnalités sont présentes en coulisses...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter