Paris : les touristes étrangers reviennent mais la peur des attentats plane encore

Paris : les touristes étrangers reviennent mais la peur des attentats plane encore
SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Attentats de Barcelone et Cambrils

SUCCÈS - La fréquentation touristique en Île-de-France a bondi de plus de 10% au premier semestre 2017, notamment grâce aux touristes étrangers venus de Chine, du Japon ou des États-Unis. Mais, de l'avis des professionnels, l'attractivité de la capitale reste menacée par le risque terroriste.

Après une année 2016 catastrophique, le tourisme à Paris et en Île-de-France reprend des couleurs. Sur les six premiers mois de 2017, les hôteliers franciliens ont accueilli 16,4 millions de touristes, en hausse de 10,2% par rapport à l'an dernier, indique le bilan semestriel du Comité régional du tourisme (CRT) Paris-Ile-de-France, publié mardi. Les meilleurs chiffres depuis 2008.

Non seulement les clients français sont de retour (+6,4%), mais les touristes étrangers ne sont pas en reste (+14,9%). La clientèle asiatique, qui avait boudé la France l'an dernier, fait son grand retour, notamment les Japonais (+40,5%) et les Chinois (+29,5%), mais aussi les Allemands et les Américains (+20% environ) qui restent la nationalité la plus représentée, avec 194.000 arrivées devant les Chinois (121.000 arrivées).

Lire aussi

"On sent la différence", nous indique-t-on à l'agence JTB, spécialisée dans l'accueil de touristes japonais à Paris. "Jusqu'en 2014, on avait autant de clients. Puis en 2015, après les attentats, ça a baissé. Les Japonais sont très sensibles à la sécurité." L'année 2016, avait vu la fréquentation baisser de 4,7% dans la région, et de 8,8% pour les touristes étrangers, notamment chinois, japonais, italiens et russes. En plus des attentats de Paris et Nice, la mauvaise météo et les mouvements sociaux ont pesé sur ces chiffres.

"Avec tout ce qui s'est passé à Barcelone, ça peut faire diminuer le tourisme à Paris"- Agence de tourisme JTB

Désormais, "les signaux sont clairement au vert pour l'industrie du tourisme à Paris Ile-de-France", affirme Frédéric Valletoux, le président du CRT. Depuis janvier, "la consommation touristique s'élève à 10,1 milliards d'euros, soit un gain de 1,1 milliard d'euros pour les professionnels du tourisme franciliens", indique le bilan de l'organisme.

En vidéo

Barcelone : des touristes écourtent leurs vacances

Malgré tout, "il ne faut pas se laisser griser par l'euphorie", a tempéré M. Valletoux. "Les évènement tragiques de Barcelone nous obligent à demeurer prudents", souligne-t-il. Un sentiment partagé par l'agence JTB : "Avec tout ce qui s'est passé à Barcelone, ça peut faire diminuer le tourisme à Paris". Aux yeux des touristes étrangers, la sécurité serait donc un problème qui concerne l'Europe dans son ensemble. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent