Paris : manifestation des chauffeurs de VTC contre Uber

DirectLCI
COLÈRE - Des chauffeurs VTC se sont rassemblés ce jeudi matin à Paris pour demander une meilleure rémunération et manifester leur colère à l'égard de leurs concurrents Uber.

200 à 300 chauffeurs VTC se sont rassemblés ce jeudi matin, porte Maillot à Paris, pour réclamer une meilleure rémunération et dénoncer "l'humiliation" que leur infligent, selon eux, les plateformes de réservation comme Uber. Près de 150 berlines noires s'étaient garées devant le palais des Congrès, sous des dizaines de banderoles portant les messages "Uber vendeur de rêve", "Uber = esclavage moderne" ou encore "Uber = cauchemar des chauffeurs". 


La circulation a été fortement perturbée dans le quartier. Le trafic aux abords de l'aéroport de Roissy a également été touché par le  mouvement, en raison de barrages filtrants installés par une trentaine de VTC. Les chauffeurs sont ensuite partis en opération escargot en direction de Paris par l'autoroute A1. 


D'autres manifestations sont prévues ce 15 décembre à Orly, Nice et Toulouse notamment.

Contre-manifestation des chauffeurs Uber

Ces manifestations interviennent le jour où les chauffeurs Uber se sont aussi réunis, en opposition à la hausse des commissions sur les prix des courses. 


Sofiane, chauffeur Uber interviewé par Europe 1, regrette ces conditions de travail. "Je n'ai plus de vie de famille, de vie sociale : je ne fais que travailler et dormir", a-t-il déclaré, expliquant qu’il avait travaillé "82h pour 1.200 euros" la semaine dernière. "J’ai donné 374 euros à Uber, après la location de la voiture, les frais et l’essence, il ne me reste plus rien". Les chauffeurs attendent donc un geste de la part de l’État ou de la compagnie elle-même. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter