Paris : sur les berges de Seine et du canal Saint-Martin, les fêtards priés de déambuler sans alcool pendant la nuit

Paris : sur les berges de Seine et du canal Saint-Martin, les fêtards priés de déambuler sans alcool pendant la nuit

SOCIÉTÉ
SÉCURITÉ - Alors que Paris Plages débute ce week-end, la préfecture de police de Paris, sollicitée par la maire du Ve arrondissement, a publié un arrêté interdisant, du 1er juillet au 30 septembre, la détention et la consommation d'alcool durant la nuit. Une mesure qui s'ajoute à celle visant le secteur du canal Saint-Martin, mais où les effets semblent limités.

Les berges de Paris sans beuverie ? C'est en tout cas l'effet recherché par les autorités, qui ont décidé à nouveau, cet été, d'interdire le transport et la consommation de boissons alcoolisées sur les bords de Seine, ainsi que sur le canal Saint-Martin. 


La préfecture de police a publié un nouvel arrêté interdisant, du 1er juillet au 30 septembre, "la consommation, la détention et le transport de boissons alcooliques [...] et de toutes boissons conditionnées dans un contenant en verre", de minuit à 7 heures du matin, sur les berges de Seine. Une décision déjà prise l'an passé, mais plus précoce cette année, à la demande de la maire LR du Ve arrondissement Florence Berthout. 

Les motifs invoqués : l'afflux de visiteurs lié notamment à l'organisation de Paris Plages, "les intrusions et dégradations signalées par les résidents des péniches" par des personnes alcoolisées, et les "incivilités affectant la salubrité des quais, notamment les abandons de détritus et épanchements d'urine". 


Petite subtilité : l'arrêté, s'il interdit le transport de boissons, autorise par dérogation les cafés, bars et buvettes qui longent les quais de Seine à servir les clients. Résultat : la nuit, il sera possible de boire de l'alcool au bord de la Seine, mais à condition de payer sa consommation dans les établissements autorisés...

En vidéo

ARCHIVES - Un prix plancher pour l'alcool ?

Aider les forces de l'ordre

Pour Florence Berthout, l'arrêté aura la vertu de "faciliter le travail des forces de l'ordre" qui tentent d'éviter les débordements et autres nuisances nocturnes dont se plaignent régulièrement les riverains en période estivale. 

Le canal Saint-Martin sous surveillance

Les autorités ont pris une mesure similaire aux abords du canal Saint-Martin, haut-lieu des apéros festifs durant l'été, qui avait été marqué le 21 juin, au soir de la Fête de la musique, par la mort d'un jeune homme noyé. Dans ce quartier, la consommation d'alcool y a été interdite dès 21 heures. 


Avec une réussite manifestement limitée... Comme l'a constaté Le Parisien, jeudi,  les fêtards sont loin d'avoir troqué leur bouteille d'alcool pour du jus de fruit ces derniers jours. Un scénario déjà observé les années précédentes. Avec les beaux jours, pas sûr que les noctambules obtempèrent plus facilement cette année. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les berges de Seine sans voiture : la polémique à Paris

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter