Paris : un campement de roms se reforme porte de la Chapelle

SOCIÉTÉ
BIDONVILLE - Quelques mois après son démantèlement, le campement rom situé près de la porte de la Chapelle à Paris se reforme petit à petit. Selon l'association RomParis, entre 120 et 150 personnes ont déjà installé une trentaine de baraques sur les rails de la petite couronne.

Les baraques sont installées en contrebas du boulevard Ney, à côté de la porte de la Chapelle. Depuis le mois de septembre, un campement de roms se reforme petit à petit sur les rails de la petite couronne parisienne. Ce dernier avait déjà été démantelé par les autorités en début d'année.  Selon l'association RomParis, on dénombre aujourd'hui entre 120 et 150 personnes sur place, pour une trentaine de baraques. Selon cette même association, il y aurait beaucoup d'enfants.


Le nombre d'arrivées a explosé ces derniers jours. La raison : les évacuations récentes de plusieurs campements en banlieue parisienne, notamment ceux de Gennevilliers et de Pierrefitte.

Lire aussi

La réapparition de ce campement intervient également un peu plus d'un mois après le démantèlement en octobre du bidonville de Saint-Ouen, l'un des plus grands d'Ile-de-France. L'évacuation s'était alors déroulée "dans le calme", malgré la polémique qui entourait le bidonville.


En septembre, le maire avait refusé de scolariser plusieurs enfants roms y vivant. Il avait alors assumé sa décision, arguant que "ces enfants ne disposaient pas d’adresse" à Saint-Ouen et que la ville avait "suffisamment de problèmes".  L'élu se disait notamment persuadé qu'une scolarisation "serait un argument de plus pour les associations de s’opposer à cette évacuation".


Sur le campement de la porte de la Chapelle, les différentes associations locales assurent quant à ellle  travailler en étroite collaboration avec la mairie de Paris, notamment sur les questions de scolarisation des enfants présents dans le bidonville. 

En vidéo

Discrimination des Roms : une opération de SOS Racisme dénonce le manque d'accès à l'école

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter