Paris : vers un taux de pollution "élevé" lundi, la circulation alternée toujours envisagée

Paris : vers un taux de pollution "élevé" lundi, la circulation alternée toujours envisagée

ÇA RECOMMENCE - Alors que la qualité de l'air s'était nettement améliorée ce week-end à Paris, Airparif prévoit de nouveau un taux de pollution "élevé" à partir de ce lundi. Les autorités compétentes se réunissent ce dimanche pour décider de l'éventuelle mise en place de la circulation alternée.

L'accalmie aura été de courte durée. Airparif, l'association de surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France, prévoit un retour à un taux de pollution "élevé" dès lundi. "Compte-tenu des prévisions météorologiques, des concentrations en particules soutenues sont de nouveau attendues dès lundi", précise le communiqué d'Airparif.

Les experts et élus doivent se réunir à nouveau ce dimanche pour prendre une décision, notamment sur la possible mise en place de la circulation alternée, réclamée à la fois par la maire de Paris, Anne Hidalgo, et la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse. 

"En fonction de l'évolution de la situation, tant en termes de durée que d'intensité, le préfet de police de Paris pourra reprendre pour le début de la semaine prochaine des mesures contraignantes, susceptibles d'inclure la circulation alternée" dans la capitale et sa petite couronne, selon ce communiqué. La décision devrait être connue en milieu d'après-midi.

Les conseils de la préfecture

Dans un communiqué publié samedi, la préfecture de police avait annoncé "lever les mesures de restriction de la circulation pour la journée de dimanche".

En attendant de nouvelles décisions, le préfet de police recommande aux Franciliens de continuer à limiter les déplacements en voiture, de privilégier le covoiturage, de réduire de 20 km/h la vitesse sur toutes les portions d'autoroutes, voies rapides, routes nationales et départementales d'Île-de-France, et de ne pas utiliser le chauffage individuel au bois d'appoint ou d'agrément.

De son côté, la mairie a reconduit les mesures de gratuité du stationnement résidentiel, du Vélib et d'Autolib. La région envisage quant à elle la gratuité des transports. Une journée de gratuité des transports en commun en Ile-de-France coûte 

quatre millions d'euros, précise cette dernière.

Lire aussi

    En vidéo

    L'indice de pollution reste préoccupant ce dimanche en Île-de-France

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

    "Le succès attire la rage" : le rappeur The Vivi répond à son éviction de "The Voice" en musique

    EN DIRECT - Covid-19 : au moins 220.000 personnes vaccinées ce samedi en France, annonce Olivier Véran

    Covid-19 : Merck annonce des essais prometteurs pour un traitement par voie orale

    En pleine crise sanitaire, les sites de rencontres ne séduisent plus

    Lire et commenter