Couple : soyez heureux, faites la vaisselle à deux !

Couple : soyez heureux, faites la vaisselle à deux !

Le partage équitable des tâches ménagères s’avère bénéfique à bien des égards, notamment pour renforcer les liens au sein du couple et donner le bon exemple à sa progéniture.

Si les tâches ménagères ne vous font pas vraiment rêver, vous allez peut-être bientôt vous y mettre de bon cœur ! Surtout en découvrant ce que vous auriez à y gagner. De nombreuses études mettent en évidence l’impact positif du partage des tâches dans la vie de tous les jours, et surtout au sein du couple. En ce sens, un rapport publié par l'institution américaine Council on Contemporary Families (Conseil des familles contemporaines)* montre que la vaisselle est la tâche ménagère qui a la plus grande répercussion sur le plan relationnel. 

Pour un couple épanoui sur tous les plans

Ainsi, les femmes qui font la vaisselle seules évoquent davantage « une tension accrue au sein du couple, une satisfaction moindre sur le plan relationnel et une vie sexuelle moins épanouie » que celles dont le conjoint y participe. Au contraire, les femmes se déclarent davantage épanouies dans leur couple lorsque la vaisselle est répartie équitablement. D’où vient ce rapport de cause à effet ? « Il semble que les couples fassent un état des lieux de leur relation en la comparant à celle de leur entourage. Ces appréciations, plus ou moins avantageuses, façonnent leurs sentiments vis-à-vis de leur organisation et du couple dans son ensemble », explique le Pr Daniel Carlson, le principal auteur de ce rapport.

Plus surprenant, la répartition équitable des tâches ménagères semble favoriser l’épanouissement sexuel. « Lorsque le partage des tâches se fait au détriment des femmes, le taux de satisfaction sexuelle baisse d'un point – sur une échelle de zéro à dix – pour les femmes et pour les hommes », détaille Anne Barret, l’une des auteures de l’étude américaine publiée en mars 2018 dans Social Forces**. Déjà en 2016***, des professeurs de sociologie américains expliquaient que « le sentiment d’équité dans la répartition des tâches ménagères est au cœur du sentiment de satisfaction des couples, qui est fortement lié à l’intimité sexuelle ».

Un exemple pour ses enfants

Outre la vie sexuelle, la bonne répartition des tâches a un impact sur la longévité du couple. Une étude de la London School of Economics (LSE) publiée en 2010**** révèle que les couples où le mari participe activement aux tâches ménagères ont moins de risques de divorcer. Et ce, peu importe la situation professionnelle de la femme. L’équité est donc plus que jamais à l’ordre du jour et les Français en sont conscients.

Une étude IPSOS-Omnicom du 18 avril 2018***** montre ainsi que 79 % des hommes interrogés ont pris conscience qu’il était dans leur intérêt de plus s’investir dans la réalisation des tâches domestiques et ménagères. D’abord pour eux, mais aussi pour leur couple. De plus, 90 % des répondants souhaitent davantage donner le bon exemple à leurs enfants en s’occupant de manière équitable des tâches domestiques et ménagères. Même si vous avez un lave-vaisselle qui fait la majorité du travail, vous aurez donc beaucoup à gagner en donnant un coup de main à votre moitié pour le reste.

*https://contemporaryfamilies.org/houseworkandrelationshipquality/

**https://consumer.healthday.com/public-health-information-30/marriage-health-news-462/a-husband-s-housework-may-bring-bedroom-benefits-732011.html

***https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jomf.12313/abstract%20

****http://www.lse.ac.uk/website-archive/newsAndMedia/news/archives/2010/05/divorce.aspx

****** Etude Ipsos-Omnicom "Les Français et la répartition des tâches : Où en sommes-nous en 2018 » pour P&G Ariel du 18 avril 2018. Enquête réalisée en ligne du 11 au 16 avril 2018 auprès de 1.008 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Lire et commenter