PARTI PRIS - Handicap en entreprise : ce philosophe autiste a quelques conseils pour vous

DirectLCI
HANDICAP - À l'occasion de la Semaine pour l'emploi des personne handicapées, LCI a donné la parole à Josef Schovanec. Autiste, philosophe, voyageur, il multiplie les conférences pour sensibiliser les entreprises à l'intégration des personnes handicapées.

Il est rare d'entendre des personnes autistes à la radio. Josef Schovanec, lui, y est toutes les semaines, sur Europe 1. Une exception notable, tant il est compliqué pour les personnes autistes, et plus largement les personnes handicapées, de s'intégrer dans une entreprise. 


"Les gens autistes sont tellement habitués à être victimes d'exclusion qu'ils ne savent même plus à quoi cela peut ressembler de travailler", estime-t-il devant la caméra de LCI. Et d'utiliser une image bien à lui : "l'autisme, ce n'est pas la CGT. La CGT, quand elle veut quelque chose, elle vous l'exprime clairement. Les personnes autistes, même victimes de très grandes injustices, ne l'expriment pas de la façon socialement attendue."


Que faire pour remédier à ce déficit d'intégration ? Tout démarre par l'intégration des handicapés parmi le personnel politique, répond Josef Schovanec. Mais l'école tient aussi un rôle prépondérant. L'intégration commence dès le plus jeune âge, et "la place d'un enfant différent n'est ni à l'asile psychiatrique, ni dans un lieu médicalisé, mais à l'école", affirme-t-il.

Lui même a suivi un traitement médicamenteux à cause d'un mauvais diagnostic, avant que les médecins comprennent qu'il est atteint du symdrôme d'Asperger. La suite est plus connue : doctorat de philosophie et de sciences sociales, apprentissage de nombreuses langues, voyages, publication de livres...


Aujourd'hui, Josef Schovanec, milite pour sensibiliser les entreprises et la société à l'intégration. "Un nouvel horizon de la lutte pour les droits civiques", estime-t-il.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter