#PasEnNotreNom : un rassemblement en soutien aux migrants, samedi à Paris

#PasEnNotreNom : un rassemblement en soutien aux migrants, samedi à Paris

SOLIDARITE – Lancée mardi 1er septembre, l’initiative d’un rassemblement de soutien aux migrants circule massivement. Ils sont déjà 10.000 à s’être donné rendez-vous samedi à 17h, sur la place de la République.

Réveilleront-ils à nouveau la place de la République ? Pour l’heure, ils sont près de 10.000 à avoir indiqué leur présence, samedi, au rassemblement en soutien aux réfugiés. Initié sur le réseau social Facebook, mardi dernier, le mouvement intitulé "Pas en notre nom" invite à la solidarité envers ces migrants qui tentent de passer les portes de l’Europe et - pour beaucoup - y laissent la vie.

Et les Parisiens ne sont pas les seuls à vouloir crier haut et fort leur "solidarité" et leur "indignation" ainsi que le détaille la page Facebook du rassemblemen t. A Caen, Vanne, Rouen et Marseille, les appels à la mobilisation sont également lancés.

"Briser le silence"

Derrière cette initiative, validée par la Préfecture de police de Paris, aucun visage, aucun nom. "Il n’y a pas de paternité revendiquée à ce mouvement, pas de chefs de fils, pas de porte-parole", indique-t-on ainsi en ligne, dans l’idée, sûrement, de préserver la spontanéité de la mobilisation. "Mais nous serons là pour briser le silence (…), nous serons là pour marquer notre indignation devant ces tragédies qui se déroulent au quotidien sous nos yeux"  écrivent encore ces "simples citoyens" aux manettes du rassemblement. Joints par metronews, les organisateurs préfèrent visiblement rester silencieux.

EN SAVOIR + >> A Paris, l'interminable errance des migrants

Autre fer de lance de la défense des droits des réfugiés, le collectif "La Chapelle en Lutte", qui soutient les migrants présents à Paris, expulsés successivement de la Halle Pajol et du jardin d’Eole, ne s’avèrent pas séduits outre mesure par cette initiative. "On se présentera peut-être de manière isolée au rassemblement, mais nous ne lançons pas d’appel à la mobilisation au nom du collectif," explique un porte-parole, contacté par metronews. "Les migrants ont une voix et nous espérons qu’ils s’en serviront pour prendre la parole, samedi", ajoute-t-il.

A LIRE AUSSI >> La photo d'un enfant syrien mort sur une plage bouleverse l'Europe

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin Omicron : 13 cas suspects en France

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.