Pass sanitaire : Gérald Darmanin demande aux préfets de renforcer les contrôles dans les restaurants

Gérald Darmanin, à l'initiative d'un nouveau projet de loi contre le terrorisme

PRÉVENTION - Le ministre de l'Intérieur a écrit lundi aux préfets pour leur demander de la "fermeté" dans les contrôles du pass sanitaire dans les restaurants, face à un rebond de l'épidémie de Covid-19.

Face à un rebond de l'épidémie de Covid-19, le ministre de l'Intérieur durcit le ton. Gérald Darmanin a adressé, lundi 22 novembre, un télégramme aux préfets pour leur signifier qu'"il est impératif de remobiliser l'ensemble des acteurs concernés par l'application du pass sanitaire afin de limiter les effets de la nouvelle hausse des contaminations".

Toute l'info sur

Le pass sanitaire, nouvel outil du quotidien

"Je vous demande de réunir sans délai les représentants départementaux des métiers de l'hôtellerie-restauration afin de leur rappeler leurs obligations relatives à la crise sanitaire", a-t-il ajouté, évoquant le contrôle du pass sanitaire des clients et des salariés. 

"Maintenir à haut niveau la mobilisation"

"En recourant le cas échant à la fermeture administrative des établissements", Gérald Darmanin demande également dans cette note de "maintenir à haut niveau la mobilisation" des forces de l'ordre. "Nous sommes déjà revenus au niveau des contrôles du mois de septembre. Il nous faut amplifier cet effort", a-t-il insisté.

"À la demande du Président de la République et du Premier ministre, nous avons d’ores et déjà multiplié par 3 les contrôles des forces de l’ordre par rapport au début du mois", a-t-il précisé ce mardi sur France Inter, évoquant 55.000 contrôles et 460 verbalisations par semaine.

Lire aussi

Lundi, le président du syndicat patronal des indépendants de l'hôtellerie restauration, Didier Chenet, a également appelé à mieux contrôler le pass sanitaire. "A ceux qui ne contrôlent pas le pass sanitaire de leurs clients et salariés, je vous le dis : cela n'est pas acceptable car, au-delà de vous, c'est l'ensemble de la profession que vous mettez en danger en l'exposant à une mesure de fermeture générale", a-t-il affirmé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Variant Omicron : le Japon ferme ses frontières, réunion d'urgence des ministres du G7 à Londres

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.