Péage urbain : "Un utilisateur qui paye utilisera mieux l'infrastructure"

DirectLCI
INTERVIEW - Le gouvernement souhaite permettre aux collectivités locales d'expérimenter le péage urbain afin de gérer le trafic dans les grandes agglomérations. Pour l'économiste Marc Ivaldi, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales de Toulouse, ce système aurait de nombreuses vertus.

Après Londres, Milan, Rome et Stockholm, les agglomérations françaises vont-elles expérimenter à leur tour le péage urbain ? C'est en tout cas une piste envisagée par le gouvernement, qui souhaiterait étendre la possibilité pour les collectivités locales de tester ce mode radical de gestion du trafic. 


Si la loi permet déjà aux villes de mettre en oeuvre un tel dispositif expérimental pour une durée limitée à trois ans, cette mesure relativement impopulaire n'a pas convaincu les décideurs politiques. Pour l'économiste Marc Ivaldi, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales de Toulouse, elle permettrait pourtant de fluidifier le trafic dans les agglomérations et de réduire les coûts liés à la congestion. 

Le projet de loi sur les mobilités sera étudié ce printemps.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter