VIDÉO - Pédocriminalité dans l'Église : "Je vous demande pardon au nom de tous les prêtres"

VIDÉO - Pédocriminalité dans l'Église : "Je vous demande pardon au nom de tous les prêtres"

TÉMOIGNAGES - Après la publication d'un rapport estimant à 216.000 le nombre de victimes d'actes pédocriminels dans l'Église depuis 1950, un prêtre, Pierre Amar, et une ancienne victime, Emmanuel, se sont parlé sur le plateau de LCI.

Une victime qui a trouvé le courage de parler. Face à elle, un ecclésiastique demandant pardon au nom de l'Église. Après les révélations du rapport Sauvé, mardi, sur l'ampleur des faits de pédocriminalité au sein de l'institution religieuse, ils ont accepté de se parler sur le plateau de LCI.

Toute l'info sur

Le rapport Sauvé révèle l'ampleur de la pédocriminalité dans l'Église de France

"J'ai honte"

"J'ai honte pour notre Église. Emmanuel, je vous demande pardon au nom de tous les prêtres", a lancé Pierre Amar, un prêtre des Yvelines, à l'ancienne victime d'un pédocriminel. "Notre Église n'a pas été au rendez-vous de la confiance qui devait nous être faite", a-t-il poursuivi, s'adressant directement à Emmanuel. 

Ce dernier a témoigné à propos du drame vécu lorsqu'il était adolescent, victime d'un prêtre pédophile pendant plusieurs années. "J'étais sous une emprise totale. J'ai 47 ans, je n'en parle que depuis 14 mois", a indiqué Emmanuel, qui avait également témoigné auparavant sur TF1. 

Lire aussi

Face à lui, Pierre Amar a évoqué, à propos de ces actes répétés au sein de l'Église qui ont fait près de 216.000 victimes depuis 1950, selon le rapport Sauvé, "une double trahison de l'idéal chrétien et du sacerdoce"

Un entretien à retrouver dans la vidéo en tête de cet article. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.