Pénurie d’essence : plus de 1000 stations-service impactées, mais le mouvement pourrait être levé avant ce week-end selon la CGT

DirectLCI
CARBURANTS – Les poids-lourds transportant des matières dangereuses, notamment le carburant et le gaz, ont entamé leur sixième jour de grève ce mercredi, laissant les automobilistes de plus en plus démunis. Mais alors que les syndicats étaient reçus en fin de journée par le gouvernement, la CGT Transports, à l'origine de la contestation, indique que la réunion a permis des "avancées significatives" et que la "levée du mouvement" est possible.

Si votre réservoir est bientôt à sec et si vous ne trouvez pas de station d’essence ouverte pour le remplir, rassurez-vous : le mouvement de colère des syndicats de routiers transportant des matières dangereuses pourrait bientôt prendre fin. Mercredi en fin de journée, les syndicats de routiers, qui demandent de meilleures conditions de travail pour les chauffeurs, avec notamment un 13e mois, ont été reçus au ministère des Transports. 


La CGT Transports, à l'origine de la grève lancée il y a six jours, a salué à l'issue de cette rencontre "des avancées significatives" et estimé possible "une levée du mouvement". "Nous avons obtenu des avancées significatives" qui pourraient aboutir à "la levée du mouvement en vue du week end de trois jours" de la Pentecôte, a déclaré à la presse Jérôme Vérité (CGT), à l'issue de la réunion qui aura duré plus de deux heures au ministère.

Plus de 1000 stations impactées

Cette annonce intervient alors que les signes du manque d’essence étaient bien visibles dans plusieurs centaines de stations-service ce mercredi. Véritable pénurie ou ruée vers les pompes à essence, rien ne permet de dire ce qui a provoqué cette crise. Au moment où la CGT s'exprimait ce mercredi soir,  plus de 1000 stations-service étaient en rupture partielle (388) ou totale (624) de carburants, et les chiffres ayant augmenté progressivement au cours de la journée. L’application Essence a permis d’établir une carte de la situation qui est mise à jour en temps réelle grâce à la communauté d’utilisateurs, entre 350.000 et 500.000 personnes par mois. 


Retrouvez la carte en temps réelle en cliquant sur ce lien

En vidéo

Pénurie d’essence : des centaines de stations-service touchées

L’Ile-de-France est la région la plus impactée, certains automobilistes se sont rendus dans cinq ou six stations-service, parfois plus avant de trouver du carburant. Mais ils se sont ensuite heurtés au flot de voitures stationnées dans le même but : faire le plein. Si le centre de la France est relativement épargné, les littoraux n’échappent pas à la grève. La Bretagne récence ainsi plusieurs lieux de ravitaillement en rupture totale d’or noir. Plusieurs applications disponibles sur smartphones permettent de savoir où trouver de l’essence sans trop s’arracher les cheveux. 

Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, a affirmé dans la matinée que "toutes les stations étaient approvisionnées". Il a appelé à la "responsabilité" des consommateurs, précisant qu’ils risquaient de la provoquer eux-mêmes en cédant "à la panique". Les automobilistes pourraient à présent être rassurés par la 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter