Femmes au volant... sexisme au tournant, dénonce le Sénat

Femmes au volant... sexisme au tournant, dénonce le Sénat

SOCIÉTÉ
DirectLCI
HOMO ERECTUS - Un rapport sénatorial dénonce le sexisme ambiant concernant tout ce qui touche au monde de l'automobile. Permis, accidents, emplois dans le secteur... Les hommes sont rois et il n'y a pas de quoi être fier.

La délégation du Sénat aux droits des femmes a rendu son rapport intitulé "Femmes et voitures", mercredi 28 septembre. Il préconise d'établir des "statistiques sexuées" sur l'examen du permis de conduire pour faire la lumière sur l'écart de réussite qui subsiste entre hommes et femmes, une mesure parmi d'autres en faveur de l'égalité.


Dans ce rapport, mené par les sénatrices Chantal Jouanno (UDI) et Christiane Hummel (LR), et publié à la veille de l'ouverture du Salon de l'auto à Paris, la délégation aux droits des femmes émet 13 recommandations visant à favoriser la mobilité des femmes précaires, développer la féminisation de ce secteur industriel et "en finir" avec les stéréotypes contre les femmes au volant.

Moins de réussite au permis de conduire... parce que les examinateurs sont des hommes

Selon des données de la sécurité routière, il existe une différence de 10 points de réussite à l'épreuve pratique du permis voiture entre les femmes et les hommes. Face à ce constat, la délégation souhaite instaurer des statistiques sexuées pour "mieux quantifier" cet écart et "faire progresser" le taux de réussite des femmes au permis de conduire, "élément indispensable" pour leur intégration professionnelle et sociale.


Il s'agira d'"identifier les établissements qui présenteraient un taux de réussite des femmes au permis significativement inférieur à celui de la moyenne nationale", selon le rapport et de "mettre en évidence le taux de réussite en fonction du sexe de l'examinateur et celui du candidat". La délégation recommande aussi d'intégrer dans la formation des inspecteurs du permis de conduire et dans celle des enseignants de la conduite automobile et de la sécurité routière "des modules relatifs aux stéréotypes masculins et féminins".

83% des morts sur la route sont du fait d'hommes

Le rapport, qui veut anéantir les stéréotypes contre les femmes au volant, fait valoir que celles-ci ont une "attitude plus respectueuse des règles du code de la route" que les hommes. Ces clichés "contribuent à limiter les perspectives d'orientation professionnelle des jeunes filles alors même que le secteur de l'automobile pourrait leur offrir un vaste choix" de métiers et de carrières, déplore la délégation.


Selon la sécurité routière, 92% des conducteurs impliqués dans des accidents mortels avec un taux d'alcool positif sont des hommes. Et 83% des condamnés pour homicides involontaires sur la route sont des hommes. Selon le Conseil National des professions de l'automobile (CNPA), environ 78% des employés de la branche des services de l'automobile sont des hommes. Et les trois-quarts des femmes y occupent des postes administratifs.

En vidéo

"Femme au volant, mort au tournant" : les stéréotypes sont tenaces et le sénat veut dire stop

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter