Phénomène : alors, on pose un "dab" ?

SOCIÉTÉ

Venu des États-Unis et popularisé en 2015, le "dab" est devenu un phénomène viral interplanétaire repris par Rihanna, Hillary Clinton, et Paul Pogba. Si tous les jeunes reprennent cette danse emblématique pour témoigner d’une bonne humeur, son origine reste en revanche controversée.

Le "dab" est le phénomène qui a envahi les rues, les clips, et même les meetings politiques. Mais c’est quoi exactement ? 

Si certains s’évertuent à parler de distributeur automatique de billets (les plus de 40 ans, il faut bien le reconnaître), les jeunes évoquent plutôt un geste, oscillant entre le pas de danse et la pose. L’objectif : témoigner d’un état d’humeur positif. 

Essayons : tendez le bras gauche vers l’arrière, pliez le bras droit et placez votre visage d’un geste rapide sur le creux du coude. Vous y êtes, vous "dabbez". 

Hillary Clinton a "dabbé"

Comme beaucoup de phénomènes nés sur Internet et les réseaux sociaux, le lieu de naissance du "dab" est controversée. Beaucoup s’accordent à dire qu’il puise ses origines dans le hip-hop américain, du côté d’Atlanta où un groupe de rap l’a popularisé au cours de l’été 2015. 

Il est ensuite repris par les sportifs aux États-Unis, notamment par les stars du basket et du football américain qui l’utilisent pour célébrer une victoire. Les acteurs, les chanteurs et même les politiques comme Hillary Clinton surfent sur la tendance en posant leur "dab" en public ou à la télévision. 

Le phénomène traverse enfin l’Atlantique pour envahir l’Europe. C’est le footballeur vedette de l’équipe de France Paul Pogba qui le popularise. Le joueur de Manchester United a pris l’habitude de faire ce geste emblématique devant les supporters pour célébrer ses buts.  

Un "dab" pour illustrer le théorème de Pythagore

Fort de son succès, le "dab" a même envahi les cours de récréation et les salles de classe. Comme dans un collège de Seine-Saint-Denis où la professeure de mathématiques d’une classe de quatrième a utilisé ce geste pour illustrer un contrôle écrit sur le théorème de Pythagore. Selon elle, cela a permis de stimuler les élèves.  

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter