Platini, Cahuzac, Balkany : qui sont les (premiers) Français à apparaître dans les "Panama Papers" ?

Platini, Cahuzac, Balkany : qui sont les (premiers) Français à apparaître dans les "Panama Papers" ?

DirectLCI
ZOOM – "Panama Papers", ce vaste scandale d'évasion fiscale révélé dimanche par Le Monde et ses partenaires du Consortium international des journalistes d'investigation, fait apparaître le nom de plusieurs personnalités françaises. Une liste appelée à grossir dans les jours à venir.

Un millier de Français concernés
Le scandale "Panama Papers" - qui tire son nom de la nationalité du cabinet d'avocats spécialisé dans la création de sociétés offshore, Mossak Fonseca, dont les données ont été piratées - est planétaire : parmi ceux de milliers de riches anonymes, l'enquête réalisée par Le Monde et une centaine de journaux a révélé des avoirs dans les paradis fiscaux de 140 responsables politiques ou personnalités du monde entier. Et elle n'épargne évidemment pas la France. Au total, un millier de ressortissants hexagonaux seraient concernés.

Dont plusieurs personnalités et une banque
Pour l'heure, aux côtés d'oligarques russes, de l'acteur chinois Jackie Chan ou du footballeur argentin Lionel Messi, une dizaine de personnalités françaises ont été citées. Parmi elles, l'une des premières dont le nom a été donné dans la presse a été l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac qui, après le scandale du compte bancaire suisse qui a causé sa chute, apparaît dans les "Panama Papers" comme le propriétaire d'une société offshore immatriculée aux Seychelles en 2009 et fermée en 2015.

L'architecte Patrick Henri Devilliers est de son côté soupçonné d'avoir aidé l'épouse de l'ancien dirigeant chinois Bo Xilan, tombé en disgrâce après un vaste scandale politico-judiciaire, à acheter via une société écran une villa dans le sud de la France. Michel Platini, pour sa part,  aurait eu recours à Mossack Fonseca pour administrer une société offshore créée au Panama en 2007. Toujours dans le monde du foot, l'ex-secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke est également cité en tant que propriétaire d'un yacht via une société offshore.

Enfin,  l'émission Cash Investigation , qui sera diffusée mardi soir sur France 2, a promis des révélations sur plusieurs autres personnalités : le député-maire de droite de Levallois-Perret Patrick Balkany, l'homme d'affaires franco-israélien Patrick Drahi, propriétaire notamment de SFR, ainsi que sur les pratiques d'une banque, la Société générale. Selon Télérama , l'émission met également en cause l'avocat d'affaires Arnaud Claude, associé de Nicolas Sarkozy dans le cabinet Claude & Sarkozy, ou le sulfureux Ziad Takieddine.

► Et ce n'est pas fini
Cette liste est appelée à grossir, Cash Investigation comme Le Monde devant de distiller de nouvelles révélations tout au long de la semaine. Le directeur du quotidien du soir, Jérôme Fenoglio, a ainsi évoqué au micro de France Inter lundi matin l'implication d'un "grand parti politique français", sans en dire plus pour le moment.

A noter que tous les Français ainsi cités ne sont pas forcément dans l'illégalité : en France, les sociétés offshore sont autorisées si elles sont déclarées au fisc. Mais ces personnalités devraient devoir rendre des comptes, François Hollande ayant assuré lundi que les révélations sur les "Panama Papers" donneraient lieu à des "enquêtes" fiscales et des "procédures judiciaires", qui pourraient ensuite donner lieu à un redressement des impôts éludés et à des pénalités selon Bercy.

EN SAVOIR +
>>  Des proches de Marine Le Pen cités dans les petits papiers du scandale
>>  Panama Papers" : des révélations sur un scandale mondial d'évasion fiscale
>> 
"Panama Papers" : zoom sur ce consortium international de journalistes à l'origine des révélations >> La Corée du Nord impliquée pour son programme nucléaire

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter