Poitiers : un clitoris géant installé sur le campus au nom de l’égalité hommes-femmes

SOCIÉTÉ

DÉMONSTRATION - D’après nos confrères de "Centre Presse", la sculpture géante d’un clitoris va être inaugurée ce vendredi sur le campus de l’université de Poitiers, à l’initiative d’une association féministe. Objectif : sensibiliser à la question des violences faites aux femmes.

Elle trônait seule depuis près de 40 ans sur le campus de l’université de Poitiers : la "blanche verge", la statue d’un phallus géant de la confrérie des Bitards. Mais ça, c’était avant. Ce vendredi, un clitoris géant est inauguré par l’administration culturelle du campus. L’artiste anglais Matthew Ellis a fait don de son œuvre, un bloc d’inox d’environ 1,50m. 

Cette initiative prend racine auprès de l’association féministe Ami.e.s, qui fait de la prostitution et des violences faites aux femmes, ses combats prioritaires. C’est tout naturellement que cette sculpture entre '"dans le cadre de sa mission pour l'égalité femmes-hommes" et de sa politique "d'aménagement du campus avec des œuvres artistiques", a expliqué la vice-présidente en charge de la culture et de la vie étudiante, Isabelle Lamothe, à France info.

Lire aussi

"Nous ne demandons pas que le pénis soit enlevé"

Toujours d'après nos confrères, l'association souhaitait à l'origine installer le clitoris géant à côté du phallus des Bitards. Une requête refusée par le propriétaire du terrain, le Crous. "Nous ne demandons pas que le pénis soit dégradé ou enlevé", affirme la vice-secrétaire des Ami.e.s, Pénélope Muffat. "Ce que nous souhaitons, c'est que les femmes soient également représentées sur le campus". La démarche ne déplaît pas à la confrérie masculine qui se dit "très contente de voir un clitoris" venir répondre à leur "blanche verge", confie la responsable. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter