Polémique autour de la nouvelle médaille pour les victimes du terrorisme

DirectLCI
Créée par un décret du 12 juillet dernier, la nouvelle distinction destinée aux victimes des attentats sur le sol français suscite déjà des réactions mitigées.

A peine mise en place, déjà critiquée. "La médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme", une fleur à cinq pétales avec des feuilles d'oliviers suspendues par un ruban blanc, symbolise la manière dont la nation doit rendre hommage aux tués et aux blessés des attentats. Ce n'est pas son aspect qui fait débat mais son utilité. 


Si les associations de victimes estiment qu'il ne s'agit pas du meilleur moyen d'aider les personnes meurtries, certaines familles évoquent elles un "gadget déplacé" qui ne répond pas à leurs attentes. Ces dernières négocient toujours avec les pouvoirs publics pour obtenir des aides concrètes. 


Plus étonnant, ce nouveau titre honorifique provoque aussi la colère des anciens combattants. Dans l'ordre protocolaire, la médaille des victimes se situe avant les Croix de guerre, décernées pour des hauts faits de guerre. Une réclamation a d'ailleurs été faite auprès du ministère de la Défense.


La remise de la nouvelle décoration aux familles des victimes devrait normalement débuter cet automne, c'est aux familles d'en faire la demande.


Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter