Polémique sur les autistes : sans réponse de David Pujadas, SOS Autisme menace d'écrire au CSA

Polémique sur les autistes : sans réponse de David Pujadas, SOS Autisme menace d'écrire au CSA
SOCIÉTÉ
DirectLCI
POLÉMIQUE – Deux jours après avoir envoyé une lettre ouverte à David Pujadas pour le rappeler à l'ordre après des propos maladroits à l'égard des autistes, la présidente de SOS Autisme reste sans nouvelles tant du présentateur du JT que de France Télévisions. Face à la fin de non-recevoir qui se profile, Olivia Cattan engrange les soutiens et envisage de contacter le CSA.

Nous avions cherché lundi à joindre David Pujadas pour recueillir sa réaction après la lettre ouverte que lui avait envoyée la veille la présidente de SOS Autisme, Olivia Cattan. "Il n'a pas le temps", nous avait alors laconiquement fait savoir, après avoir consulté le présentateur du JT, un attaché de presse de la chaîne.

L'animateur, interpellé pour des propos jugés "irrespectueux et préjudiciables" à l'égard des autistes - à Des paroles et des Actes, "nous ne sommes pas autistes", avait-il déclaré en expliquant à FranceTVinfo l'attitude de ses équipes dans l'imbroglio qui s'est soldé par l'annulation de l'émission avec Marine Le Pen - n'en a pour l'heure pas eu plus pour répondre à Olivia Cattan. "Moi, quelqu'un m'a dit qu'il était en vacances au Brésil. Que ce soit vrai ou pas, même de là-bas il a dû entendre la polémique !", peste la dirigeante associative. Quand bien même, Olivia Cattan nous confie avoir renvoyé mardi matin un mail à la direction de France Télévisions, qu'elle avait déjà jointe la veille, pour solliciter à défaut une réaction de la chaîne. Sans réponse non plus. "C'est incompréhensible, alors qu'ils mettent en œuvre des programmes de sensibilisation au handicap !", s'emporte Olivia Cattan.

Un "mépris total"

Face à la fin de non-recevoir qui se profile, la présidente de SOS Autisme, qui se félicite du coup de pouce que lui a adressé lundi l'ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot - "bien sûr, David Pujadas n'a pas voulu insulter qui que ce soit", mais "c'est notre responsabilité à nous dans les médias, de ne pas utiliser ce terme à tort", a-t-elle déclaré dans l'émission "Le Grand 8" - engrange les soutiens. Elle nous indique avoir déjà recueilli celui de l'Unapei, la principale association de défense des personnes handicapées, ainsi que celui de plusieurs associations comme Alliance Autiste. La Licra ou SOS Racisme ont également été contactés. Objectif, envoyer en fin de journée un communiqué commun à France Télévisions pour exiger une réaction de la chaîne. Avec une menace claire : si ce courrier reste lui aussi lettre morte, le CSA sera sollicité. "Qu'un organe public comme France Télévisions ne réponde pas aux associations, c'est grave, souligne Olivia Cattan. Si la chaîne et David Pujadas continuent de fuir la polémique, nous prendrons cela pour un mépris total et une signature de l'insulte !"

De quoi faire réfléchir France Télévisions et son journaliste, qui en mai dernier s'est déjà fait taper sur les doigts par le gendarme de l'audiovisuel pour une autre maladresse de langage , lorsqu'il avait fait référence à "un musulman marié à une Française" dans l'un de ses journaux télévisés. Des propos pour lesquels il s'était, pour le coup, excusé.

À LIRE AUSSI >> "Nous ne sommes pas des autistes" : la présidente de SOS Autisme dénonce un "dérapage" de Pujadas
 

Lire et commenter