Oui, vos blagues sur l'âge de Brigitte Macron sont bel et bien sexistes

Société
ANALYSE - Ce n'est pas nous qui le disons, mais une politologue spécialiste de la thématique des femmes en politique : Pour Mariette Sineau, les blagues douteuses au sujet de l'âge de Brigitte Macron, "sont la preuve manifeste que nous vivons toujours sous le fait de la domination masculine".

C’est l’objet de nombreuses blagues. Bien avant qu’elle ne devienne Première dame, l’âge de Brigitte Macron, de vingt-quatre ans plus âgée que son mari récemment élu Président de la République, est au cœur de toutes les railleries, commentaires blessants et comparaisons graveleuses. Sur les réseaux sociaux, notamment, c’est un peu la course à celui qui sortira le meilleur mot à propos du couple Macron et de cette différence d’âge qui dérange tant.


Nouvelle pierre à l’édifice du mauvais goût : la dernière une en date de Charlie Hebdo, signée Riss, qui montre une Brigitte Macron enceinte jusqu’aux yeux, la main de son mari sur le ventre, sous le titre "Il va faire des miracles !" 

Fait amusant, de l’autre côté de l’Atlantique, le couple Trump affiche lui aussi une importante différence d’âge. Mais cette fois, le fait que Melania Trump, 47 ans, soit l’épouse de Donald Trump, 70 ans, ne suscite aucune plaisanterie. Tout juste cette différence de plus de 23 ans a-t-elle été remarquée... et davantage louée que critiquée. Alors pourquoi donc, en France, Brigitte Macron se retrouve-t-elle sous le feu des remarques sexistes ? 


Pour comprendre, nous avons fait appel à Mariette Sineau, politologue, directrice de recherche honoraire et auteure de "Femmes et pouvoir sous la Ve République. De l’exclusion à l’entrée dans la course présidentielle". Selon elle, les railleries sur l’âge de Brigitte Macron ne sont rien de plus que "la preuve manifeste que nous vivons toujours sous le fait de la domination masculine, qu’elle soit sociale, politique ou économique".

En vidéo

Brigitte Macron, une Première dame qui va jouer un rôle important

Jolie, jeune et en mesure de procréer

Mariette Sineau explique ainsi : "Le mâle dominant a le droit dans notre société de choisir l’épouse qui lui convient le mieux. Elle doit être jolie, donc jeune, et en mesure de procréer s’il le souhaite. Au sujet de la vieillesse, la différence de traitement entre hommes et femmes saute aux yeux. Les stéréotypes veulent que les rides soient bien portées côté masculin, moins bien côté féminin. C’est pourquoi ils voient d’un bon œil qu’un homme épouse une femme plus jeune que lui, et que l’inverse est critiqué.


Est-on forcément partis pour cinq ans de blagues graveleuses sur le couple présidentiel ? Sur ce point, Mariette Sineau se montre plutôt optimiste : "L’opinion publique est de plus en plus libérale sur les faits sociaux, et notamment en ce qui concerne la vie privée des présidents de la République. A une certaine époque, on n’imaginait pas un président divorcé, ou pas marié. Les Français ont évolué avec leur temps, car eux-mêmes sont confrontés à ces situations chez eux." Espoir est donc permis que bientôt, l’âge de Brigitte Macron ne sera plus ni sujet de blague… ni sujet de discussion tout court.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter