Pollution lumineuse : trois raisons d'éteindre la lumière plus souvent

Pollution lumineuse : trois raisons d'éteindre la lumière plus souvent

ENVIRONNEMENT - Pour le "Jour de la nuit", les lumières vont s'éteindre jusqu'au petit matin pour laisser apparaître les étoiles. Mais plus qu'une parenthèse enchantée, cette soirée est aussi l'occasion de sensibiliser sur les dangers de la pollution lumineuse.

Pour cette soirée du 8 octobre, il sera sans doute plus facile d'admirer les constellations dans les zones urbaines… À l'occasion du "jour de la nuit", les entreprises et collectivités sont invitées à faire une extinction de feux jusqu'au lendemain matin, pour le plus grand bonheur des passionnés d'astronomie, mais pas seulement.

Les éclairages inutiles entraînent une pollution lumineuse qui a des effets néfastes pour nous-mêmes et sur ce qui nous entoure. Ainsi près de 700 évènements ont lieu dans toute la France pour sensibiliser le public sur ses mauvaises habitudes.

Lire aussi

    Pour le porte-monnaie

    L'un des impacts le plus significatif et sans doute le plus visible concerne les finances des communes, des commerces et bureaux. Une consommation d'énergie plus faible entraîne logiquement une facture beaucoup moins élevée. Selon une étude de l'ADEME, réalisée en  2012, l'éclairage public constitue 42% de la consommation d'électricité d'une commune, soit 37% de ses dépenses dans ce domaine.

    Pour l'environnement

    Pour les animaux, ces sources de lumière peuvent parfois être catastrophiques, comme l'explique l'association Agir pour l’Environnement, organisatrice de l'évènement "Le jour de la nuit".  Pour les insectes, les éclairages artificiels représentent la deuxième cause de mortalité après les insecticides, puisqu'ils viennent s'y brûler. Ce qui provoque un dérèglement de la chaîne alimentaire. Les araignées profitent notamment d'une surabondance de nourriture à proximité de ces points lumineux.

    Mais d'autres espèces sont également touchées comme les  oiseaux et les chauve-souris qui changent leur parcours pendant les migrations. Avec de la lumière en permanence, les animaux ont également plus de mal à faire la différence entre le jour et la nuit et les saisons. Ce qui a tendance à perturber leur cycle de reproduction et de recherches de nourritures.

    Pour notre santé

    Mais plus que pour le bien être des bêtes, la pollution lumineuse peut affecter notre propre santé. L'entrée dans son logement de la lumière des lampadaires ou des publicités extérieures peuvent créer des troubles du sommeil. Dans de telles conditions, le corps produit dans une plus faible quantité une hormone pourtant essentielle pour notre organisme : la mélatonine. Cette dernière renforce notre système immunitaire et aide à lutter contre le développement de cancers et de tumeurs.

    Actuellement et depuis le 1er juillet 2013, une réglementation existe pour limiter toute cette pollution. Les enseignes doivent par exemple éteindre leurs vitrines entre 1h et 7h du matin, ou alors au maximum une heure après la fin de l'occupation des locaux. Et c'est ensuite à la mairie de contrôler le respect de ces règles.

    VIDÉO - Comment expliquer les nuages de pollution sur les grandes villes ?

    En vidéo

    Comment expliquer les nuages de pollution sur les grandes villes ?

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

    EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

    Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

    Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

    La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.