Près d'une femme sur 3 affirme avoir été victime de harcèlement ou d’agression sexuelles au travail

SONDAGE – Selon un sondage réalisé par l’Ifop, en partenariat avec la Fondation Jean Jaurès, 32% des femmes affirment avoir été victimes de harcèlement sexuel ou d’agression sexuelles sur leur lieu de travail.

Le chiffre fait froid dans le dos. Près d’une femme sur trois (32%) affirme avoir été victime de harcèlement sexuel ou d’agression sexuelles sur leur lieu de travail, selon un sondage Ifop réalisé en partenariat avec la Fondation Jean Jaurès et publié mardi soir par France Info. Un pourcentage bien plus important qu'en 2014 où 20% des femmes avaient indiqué avoir été victimes de ce type de comportements, selon une enquête similaire menée par l'Ifop, en partenariat avec le Défenseur des Droits.


Dans le détail, presque une femme sur cinq (24%) indique avoir subi des "contacts physiques légers" comme des effleurements des mains, des cheveux, du visage ou des jambes. 13% déclarent même avoir déjà subi des attouchements sur une zone intime, du type main aux fesses. Presque une femme sur cinq (19%) indique avoir été victimes de sifflements, de gestes ou de commentaires grossiers de façon répétée, quand 14% ont essuyé des remarques gênantes sur leur tenue ou leur physique.

Ce sondage s'intéresse par ailleurs au profil des victimes. Les femmes cadres ou exerçant des professions intellectuelles supérieures sont davantage victimes de harcèlement sexuel ou d'agression sexuelle que les ouvrières (40% contre 23%).  A noter enfin que les femmes bisexuelles et lesbiennes sont plus nombreuses à témoigner de cas de harcèlement sur leur lieu de travail que les femmes hétérosexuelles (60% contre 34%).

Ce sondage a été réalisé par l'Ifop pour le site VieHealty.com et réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 26 au 29 janvier 2018, auprès d’un échantillon de 2008 femmes, représentatif de la population féminine résidant en France métropolitaine âgée de 15 ans et plus. Dans cet échantillon, 92% des femmes interrogées ont déjà travaillé au cours de leur vie.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter