Prix EpE-metronews : 21 jours de mise au vert

Prix EpE-metronews : 21 jours de mise au vert

CONCOURS - Le prix EpE-metronews récompense le meilleur projet citoyen pour réduire au quotidien ses émissions de CO2. C’est Lorena Frier qui a remporté le prix du public. Nous publions des extraits de son projet.

Ce que j’aimerais montrer à travers ma participation au prix EpE-metronews 2015 , c’est qu’en tant qu’individus il y a un large éventail de domaines dans lesquels agir, dans lesquels de petits changements d’attitude permettent la réduction immédiate de nos émissions de gaz à effet de serre (GES). Le tout c’est d’en être conscients, et d’agir à l’unisson afin de faire entendre notre volonté. La volonté des citoyens de cette planète.

Mon alimentation
Le 1er janvier 2014, je suis devenue végétarienne. D’abord parce que nous mangeons trop de viande (en particulier de viande rouge) et de produits laitiers par rapport à nos réels besoins alimentaires, et ce au détriment de notre santé. Ensuite, l’élevage de masse est l’une des principales sources d’émission de GES et de consommation d’énergie à l’échelle mondiale. Le rapport des Nations unies (Assessing the Environmental Impacts of Consumption and Production, 2010) affirme que, au vu de la croissance démographique (9,1 milliards d’individus sur Terre d’ici à 2050) et de la nécessité de nourrir la population mondiale, la consommation de viande n’est pas soutenable.

Après que j’ai visionné le documentaire controversé Cowspiracy, et après un an de végétarisme, mes convictions ont été renforcées. J’ai souhaité aller plus loin dans mon engagement durant ces 21 jours  : arrêter les œufs, le lait liquide (remplacé par du lait d’amande, délicieux soit dit en passant) et les yaourts au lait de vache (remplacés par les yaourts au lait de soja). Aussi surprenant que cela puisse paraître, arrêter la viande et réduire ma consommation de produits laitiers ne m’a pas paru difficile. C’est une habitude qu’on perd au fur et à mesure qu’on découvre la grande diversité de la cuisine végétarienne/végétalienne ; mais c’est aussi un choix qui se fait de manière personnelle, et non forcée.

 Mes déplacements
Je n’ai pas de voiture mais son absence ne s’est jamais réellement fait ressentir puisque j’ai toujours habité en région parisienne, près de gares RER ou de métros. Un semestre d’échange à Copenhague m’a par ailleurs accoutumée à l’utilisation du vélo. Oui, ça sonne un peu bobo, pourtant cela a un réel impact sur la qualité de vie dans une ville : on sent l’air moins pollué, on est moins embêté par les nuisances sonores du trafic, on a moins froid en hiver car on pédale. Résultat : j’ai pris mon abonnement Vélib’ à l’année. C’est peu coûteux (29 euros pour les étudiants) et très pratique, on n’a pas peur de se le faire voler ou abîmer.

 Mon logement
Concernant ma consommation électrique, mon action significative n’a pas été d’apprendre à éteindre les lumières mais avant tout d’éteindre complètement les appareils en veille, d’éviter de laisser branché un chargeur hors fonction. J’ai aussi appris que lorsque la glace s’accumule à plus de 2-3 mm d’épaisseur dans le congélateur-freezer du réfrigérateur, celui-ci consomme 30 % d’énergie en plus et jusqu’à 50 % lorsque la couche dépasse 4-5 mm d’épaisseur... Du coup, au lieu de m’amuser de la formation d’une minibanquise, j’ai dégivré l’appareil et veillé à l’évolution de la glace.

 Mes achats
Les friperies, les brocantes, les sites de revente-troc sont mes lieux de shopping favoris. Je pense pouvoir dire que 50 à 60 % de ma garde-robe est de seconde main, et souvent mes pièces préférées sont d’occasion ! Quelle conséquence alors ? En achetant du vieux, je ne participe pas au transport de marchandises de l’autre bout du monde jusqu’à Paris, je ne participe pas à une industrie qui peut être polluante (en fonction de l’usine) ni à l’irrespect des droits internationaux de l’homme et du travail.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.