Procès Alain Penin : la réclusion criminelle à perpétuité demandée

Procès Alain Penin : la réclusion criminelle à perpétuité demandée

DirectLCI
JUSTICE - L'avocat général a requis la réclusion criminelle à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté à l'encontre d'Alain Penin, meurtrier présumé d'une joggeuse, Natacha Mougel.

La réclusion criminelle à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté. C'est ce qu'a demandé jeudi l'avocat général Jacques Bouzigues à l'encontre d' Alain Penin, jugé depuis lundi devant la cour d'assises du Nord pour le meurtre en 2010 de Natacha Mougel.

"L'homme que vous avez à juger est de la nitroglycérine humaine. Derrière l'apparence de la banalité, il peut exploser à tout moment, a-t-il déclaré en s'adressant aux jurés. Il a fait endurer à sa victime un calvaire sans nom." Le corps de Natacha Mougel avait été retrouvé mutilé dans un champ de maïs . "C'est comme si elle avait été attaquée par une bête féroce", avait témoigné l'inspecteur de police qui a fait la sordide découverte.

"Criminel méthodique"

"Alain Penin est un criminel méthodique et froid avec une manière d'opérer (qui) est celle d'un serial killer ou d'un serial violeur", a asséné l'avocat général avant de se tourner vers l'accusé : "Il n'y a pas d'autre choix pour vous que la peine maximale : la perpétuité. Il y aurait quatre raisons de vous condamner à la perpétuité, vous avez ajouté à cela l'horreur". Un examen en vue d'une éventuelle rétention de sûreté a également également été demandé. Alain Penin, âgé de 42 ans, avait déjà été condamné à dix ans de prison pour le viol en 2006 d' une autre joggeuse, Sylvia Peromingo. Il avait bénéficié en 2009 d'une libération conditionnelle.

Avant que les jurés ne se retirent, les derniers mots sont revenus à l'accusé. "Je sais que j’ai commis quelque chose d’atroce, que j’ai détruit une famille entière. Je devrais demander pardon mais je ne peux pas, parce que je ne suis pas pardonnable, a conclu Alain Penin. Je suis le responsable et je mérite une sanction pour ce que j’ai fait". Le verdict est attendu en fin de journée.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter