Prof mis à pied pour avoir critiqué ses collègues : les parents d'élèves se mobilisent

Prof mis à pied pour avoir critiqué ses collègues : les parents d'élèves se mobilisent

"NE LÂCHEZ RIEN" - Des parents d’élèves ont lancé une pétition en soutien à Stéphane Furina. Ce professeur dans un collège du Nord a été mis à pied par l’Education nationale lundi, après avoir sorti un livre l’an dernier intitulé "Profs, pires que les élèves".

"Super prof, ma fille l’a eu en cours." "Ma fille l’a eu comme professeur d’anglais, quand elle a été malade pendant un mois, il ne l’a pas laissé tomber." "Un professeur admirable. Il est honteux de s’acharner sur une personne juste parce qu’elle a réussi à soulever des problèmes que personne ne voulait dénoncer." "Soutien inconditionnel pour ce professeur qui s’occupe plus de ses élèves que de sa carrière." "Collègue de M. Furina, je peux confirmer qu'il défend les élèves et qu'il leur porte une oreille attentive. En résumé, un prof qui se démène pour ses élèves." Autant d'éloges qu'il y a de commentaires sous la pétition "Demande à l'éducation nationale du maintien dans ses fonctions de M. Stéphane Furina" . Et sous le texte, les signatures s’envolent : déjà 1900 soutiens, en 4 jours.

Stéphane Furina, professeur d’anglais à Wormhout, près de Dunkerque, a en effet été mis à pied par l’Education nationale lundi. Il a appris la nouvelle vendredi dernier, par courrier recommandé l’informant de la "suspension à titre conservatoire de ses fonctions". Lui sont notamment reprochés des "manquements au devoir de réserve des fonctionnaires", "critique de sa hiérarchie", ou encore "manque de distance avec ses élèves"...

Haro sur les profs

Le départ de feu est venu d’un livre que Stéphane Furina a écrit l’an dernier, "Profs, pires que les élèves !". Et l’enseignant, qui se décrit comme un "ancien élève victime de harcèlement scolaire de la part des professeurs", avait dû pressentir qu’il n’allait pas récolter que des lauriers. "C'est un livre sur les professeurs mais comment dire... S'ils le lisent, la plupart ne vont pas l'aimer", écrit ainsi Stéphane Furina sur la page Facebook du livre. Et en effet, dans ce récit, autobiographique, le prof dézingue "ces enseignants qui cassent les élèves au lieu de les aider. Ils sont une petite minorité, mais il faut en parler. Ils humilient les enfants et tout le monde laisse faire".

Autant dire que ça n’avait pas vraiment plu, dans les rangs de la profession. D’ailleurs, dans son collège, deux enseignants avaient cru se reconnaître et avaient été déboutés en octobre d’une plainte pour diffamation. En revanche, les parents d’élèves se sont montrés, eux, enchantés. Sur sa page Facebook , le professeur, qui relaie scrupuleusement chaque article de presse, jouit aussi d’un vrai fan-club, avec près de 4000 soutiens.

Dans la pétition en ligne, les parents d’élèves s’adressent à l’Inspecteur d’académie, Ludovic Sauvage, et dénoncent le "harcèlement" dont est victime Stéphane Furina de la part de l’Education nationale. "Ce professeur fait lieu d'une véritable omerta qui couve au sein de l'Education nationale " écrit Carol Piat, l’auteur de la pétition.  Elle demande "l'annulation de la décision de l'éducation nationale à son encontre, afin qu'il soit réintégré dans ses fonctions. C'est de professeurs comme lui dont l'école à besoin, afin que nos enfants puissent apprendre dans de bonnes conditions." Les parents sauront s'ils ont été entendus le 31 mars : la liste des griefs sera examinée en commission disciplinaire.

A LIRE AUSSI
>> Nord : un prof dénonce les enseignants "casseurs d'élèves"
>> Plus l'élève ressemble au prof, mieux il sera évalué

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.