Promotions Intermarché : après le Nutella, les couches-culottes créent l'hystérie

DirectLCI
CULOTTÉ - En pleine controverse après "l'affaire Nutella", l'enseigne Intermarché a néanmoins poursuivi sa campagne promotionnelle. Ce mardi matin, ce sont les couches pour enfants Pampers qui étaient en promotion. De quoi créer la pagaille, une nouvelle fois.

Comme un air de déjà vu. Intermarché a décidé de mener à terme sa campagne de promotions et ce, malgré la décision de la DGCCRF de lancer une enquête sur les rabais à 70 % sur le Nutella qui ont provoqué des scènes de panique dans plusieurs établissements de l'enseigne la semaine dernière.


Ce mard, Intermarché s'est donc attaqué aux couches-culottes : le paquet, affiché en temps normal à 23,95 euros, était proposé  à 7,18 euros ! Résultat, l'ouverture s'est soldée par une scène "d’hystérie" dès le lever du rideau du magasin à Metz- Vallières, rapportent nos confrères du Républicain Lorrain.

"Des femmes se sont battues", la police à la rescousse

"C’était l’horreur ! C’est devenu ingérable. Environ 250 personnes étaient présentes à l’ouverture spécialement pour acheter des couches. Des femmes se sont battues, nous avons été contraints d’appeler les forces de l’ordre. Le personnel était à bout", explique au journal la gérante du magasin, qui a préféré limiter à un paquet par chariot la promotion, loin des trois paquets par passage en caisse et par jour initialement prévus. "À 8 h 40, il ne restait plus rien. J’ai vu des femmes en venir aux mains. C’est impensable d'en arriver là", témoigne de son côté une cliente.


La même opération sera reconduite dès mercredi matin, affirment nos confrères du Républicain, avec cette fois la présence des forces de l’ordre.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter