Puy du Fou : les personnes handicapées se font-elles griller la priorité ?

Puy du Fou : les personnes handicapées se font-elles griller la priorité ?

Société
DirectLCI
PUY POUR TOUS - Au retour d’un week-end au Puy du Fou, une internaute a partagé son étonnement de voir, dans les files d’attente, les personnes handicapées doublées par les détenteurs de "Pass Emotion". Le direction du parc dément tout traitement de faveur.

C’est une internaute en colère qui relate, ce lundi matin sur Twitter, la situation dont elle a été témoin lors d’une virée en famille au parc du Puy du fou ce week-end. En compagnie de son beau-père atteint de la maladie de Parkinson, partiellement paralysé, la jeune femme s’exprimant sous le pseudo "Ginger Force" espérait bénéficier d’un accès facilité aux attractions. Hélas, selon elle, dans ce parc, les visiteurs handicapés se feraient régulièrement doubler par les touristes... munis de billets première classe, le "Pass Emotion".

Revenez dans une heure !

Elle décrit ainsi une scène vécue devant l’accès à un spectacle monté, samedi, où personnes handicapées, munies d’une carte d’accessibilité, et détenteurs du Pass Emotion devaient patienter dans une seule et même file d’attente : "On était tous mélangés. La personne responsable de la file a annoncé aux personnes avec une carte d’accessibilité que c’était complet et qu’elles pourraient réessayer dans une heure… tout en laissant passer les Emotion. Derrière nous, il y avait une femme handicapée dans un fauteuil électrique spécial à qui on a refusé l’accès parce qu’elle n’avait pas de Pass Emotion."


Un coup de gueule, rapidement relayé sur les réseaux sociaux, qui n’a pas manqué d’alerter la direction du parc. "Le Puy du Fou a toujours veillé au parfait accueil des personnes en situation de handicap sans jamais donner la priorité aux visiteurs en possession du Pass Emotion", a ainsi répondu le centre de loisirs sur Twitter.


Ça nous attriste de lire ces critiquesDavid Nouaille

Contacté par LCI, David Nouaille, directeur général adjoint de la communication au Puy du Fou, explique en détail : "Cette situation rapportée sur les réseaux sociaux est fausse. Il peut arriver, dans certains cas, que les personnes handicapées et détentrices du Pass Emotion se présentent aux spectacles par un même accès. Mais il est hors de question de faire passer en priorité les Pass Emotion ! Ce n’est pas le cas et ça ne le sera jamais."


Rappelant que le parc bénéficie du label "tourisme et handicap", notre interlocuteur poursuit : "Il ne peut pas y avoir de discrimination, car à l’intérieur des salles de spectacles, des places sont réservées aux personnes handicapées, et d’autres aux Pass Emotion. Je comprends que cette internaute ait eu le sentiment qu’on faisait passer d’abord des Pass Emotion, mais ce n’est pas vrai. Et ça nous attriste de lire ces critiques." Auprès de LCI, "Ginger Force" s’étonne : "S’il s’agit d’une question de places allouées à l’intérieur de la salle, il faut le dire. Là, sans informations, on a juste trouvé ça hallucinant. Résultat : on a vu pas mal de personnes handicapées aller d’un point A à un point B sans pouvoir faire grand-chose. C’est dégueulasse."


Lire aussi

En vidéo

Les coulisses du Puy du Fou (1/5) : des cascades réglées au millimètre

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter