Stationnement : voici la machine à PV qui remplace les "pervenches"

DirectLCI
JT 20H - Un système installé sur les véhicules de police de certaines villes va permettre de scanner automatiquement les plaques d'immatriculation des voitures mal stationnées ou n'ayant pas réglé le parcmètre. 600 contraventions par jour pourront être dressées.

Attention, les "super-pervenches" arrivent en ville. Dans plusieurs communes françaises comme à Saint-Denis, un système intégré au gyrophare des véhicules de police permet de photographier les voitures en infraction de stationnement tout en scannant les plaques d'immatriculation des contrevenants. Lapi (pour "Lecture automatisée des plaques d'immatriculation") permet aux policiers municipaux de verbaliser sans avoir à descendre de leur habitacle.


La cible prioritaire de ce nouveau système ? Les véhicules mal garés qui gênent la circulation ou ceux stationnés sur les trottoirs. Mais attention si vous êtes un mauvais payeur, car Lapi est également capable d'interroger le serveur - fraichement installé lui aussi sur les parcmètres - où vous entrez votre plaque d'immatriculation pour pouvoir stationner. Si vous n'êtes pas en règle, le système le détecte immédiatement et envoie dans la foulée un PV, après validation au poste de police.


L'efficacité du système Lapi équivaudrait à quatre ou cinq agents sur le terrain. Chaque jour, il pourrait dresser environ 600 contraventions.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter