Qu'est-ce que le "Momo challenge", mis en cause après la mort d'un adolescent breton ?

Société
DirectLCI
HARCÈLEMENT - Kendal Gattino, un collégien de 14 ans, s'est suicidé dimanche 14 octobre 2018 en Bretagne. Il se serait pendu pour relever le "Momo Challenge", une série de défis dangereux lancés sur WhatsApp.

À l'origine, une sculpture d'une femme-poule d'un artiste japonais. "Momo", cette femme aux traits cadavériques, est devenue le visage d'une campagne de cyber-intimidation qui sévit dans plusieurs coins du globe depuis l'été 2018. Le but est macabre : un interlocuteur masqué jouant le rôle de "Momo" va envoyer des messages à des adolescents sur la messagerie en ligne WhatsApp pour les pousser à relever des "défis" de plus en plus dangereux. "Momo" promet de dévoiler des  informations personnelles si son interlocuteur n’obéit pas aux défis qu’elle lui lance : se réveiller en pleine nuit, mais aussi, plus tard, sauter d’un balcon. Sous emprise, certains jeunes vont jusqu'à se scarifier ou à se suicider. 

Au printemps 2017, la police avait déjà alerté sur un challenge similaire, le "Blue whale challenge". Il poussait les jeunes à relever des défis pendant 50 jours chaque fois plus dangereux jusqu'à la dernière étape : le suicide.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter