Qualité de l'air à Paris : ça s'améliore

DirectLCI
ON RESPIRE (UN PEU MIEUX) - Le pic de pollution aux particules fines observé depuis jeudi sur Paris et sa région ne devrait pas se poursuivre dimanche, signale ce samedi 17 décembre l'association de surveillance Airparif.

Vers une fin de la circulation alternée ? Du côté d'Airparif, en tout cas, les voyants sont au vert. Ce samedi 17 octobre, l'association de surveillance de la qualité de l'air prévoit une sortie de l'épisode de pollution aux particules fines observé depuis jeudi en Ile-de-France.


"L'évolution des conditions météorologies nous permet de prévoir une amélioration de la qualité de l'air pour aujourd'hui et demain" a ainsi indiqué à l'AFP Grégory Abbou, prévisionniste à Airparif.  Il ajoute par ailleurs que le seuil d'information, fixé à 50 micragrammes de particules par mètre cube, ne devrait pas être dépassé dimanche. A priori donc, la reprise normale de la circulation pour la fin du week-end pourrait être envisagée. Elus et équipe préfectorale se rencontrent à 13h30 ce samedi, et feront connaître leur décision aux alentours de 15 heures.

Pic de pollution hivernal inédit

La capitale, qui avait subi début décembre un pic de pollution hivernal inédit depuis 10 ans par sa longueur et son intensité, avait bénéficié de quelques jours de répit avant le retour jeudi d'un nouvel épisode de pollution aux particules fines émises par le trafic et certains systèmes de chauffage (cheminées ouvertes). 


La stagnation de ces poussières microscopiques au-dessus de Paris a été favorisée par des conditions anticycloniques qui devraient se maintenir jusqu'en milieu de semaine prochaine, selon Météo France, mais avec un peu plus de vent et une moindre inversion des températures, à l'origine d'un "couvercle" sur l'agglomération.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter