Quand Disney ne voulait pas de femmes pour créer ses dessins animés

Quand Disney ne voulait pas de femmes pour créer ses dessins animés
SOCIÉTÉ

CARTOON – Avant la Seconde Guerre mondiale, les femmes n'étaient pas les bienvenues dans les studios de dessins animés. En témoigne une lettre de la maison Disney, récemment exhumée et datant de 1938.

Une entête à l'effigie de Blanche-Neige et les Sept nains. Le papier de correspondance est joli mais porteur de mauvaises nouvelles... Daté du 7 juin 1938, il s'adresse à une certaine Miss Mary V. Ford, dans l'Arkansas, qui postule pour devenir animatrice au sein des studios Disney. Et la réponse de l'entreprise est sans équivoque.

"Les filles ne sont pas retenues"

"Les femmes ne contribuent à aucun travail créatif en relation avec la préparation des dessins animés, puisque cette mission est entièrement effectuée par de jeunes hommes. Pour cette raison, les filles ne sont pas retenues pour entrer dans la formation. Le seul poste ouvert aux femmes consiste à reproduire les personnages sur des feuilles celluloïd avec de l'encre et remplir ces dessins à la peinture, en suivant les instructions."

Et pour épargner tout effort aux persévérantes, le studio prend soin de préciser : "Pour postuler à la position de peintre, il faut venir aux studios muni d'un kit d'encre et d'aquarelles. Mais il ne serait pas sage de venir à Hollywood uniquement dans ce but, car il y a très peu de places par rapport au nombre de femmes qui postulent. Signé : les productions Disney."

Une seconde lettre, au vocabulaire très similaire, prouve que Mary Ford n'était pas un cas isolé. En 1939, Miss Brewer, cette fois, se voit opposer les mêmes arguments. Elle a cependant le droit de venir le mardi entre 9h30 et 11h30, avec ses pinceaux, pour espérer pouvoir remplir de couleur les dessins tracés au préalable par ses collègues exclusivement masculins.

Circulant sur des forums de discussions depuis de longues années et récemment retrouvée par le site Vox.com , ces lettres montrent le chemin parcouru par les femmes dans la profession. Pendant la guerre, une fois les hommes partis au combat, elles ont pu s'asseoir sur les tabourets destinés aux animateurs de Bambi et compagnie. A noter néanmoins : il a fallu attendre de nombreuses années pour voir une première réalisatrice aux manettes d'un dessin animé Disney. C'était... en 2013, pour La Reine des Neiges.

A LIRE AUSSI >> Disney : des princesses avec de vraies courbes

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent