Quand l'Eglise catholique surfe avec humour sur la crise des écoutes de la NSA

Quand l'Eglise catholique surfe avec humour sur la crise des écoutes de la NSA

DirectLCI
DÉTOURNEMENT – Certains ne manquent pas d'esprit dans l'Eglise catholique. Le diocèse des Pyrénées-Atlantiques s'est emparé d'un sujet d'actualité brûlant, la crise provoquée par les nouvelles révélations sur les écoutes de la NSA, pour faire sa com'. C'est loin d'être la première fois que des campagnes jouent la carte de l'humour pour lutter contre la crise de foi.

Un trait d'esprit au service du Saint-Esprit. Le diocèse des Pyrénées-Atlantiques a trouvé dans l a crise liée aux écoutes de la NSA , après les révélations selon lesquelles les services secrets américains ont espionné pendant de longues années les trois derniers présidents français, une source d'inspiration pour faire sa com'. "Nous garantissons à nos usagers le secret absolu de leurs communications", peut-on lire sur une photo, postée sur le compte Twitter du diocèse , montrant un prêtre et un fidèle en pleine conversation discrète. Une image accompagnée du hashtag "#tousauconfessional" rapidement retweetée à des dizaines de reprises.
 

Ce diocèse avait déjà fait parler de lui en 2012 avec une autre campagne originale, rappelle Sud Ouest , qui a repéré ce nouveau coup de com'. A l'époque , l'évêque de Bayonne-Lescar-Oloron, s'était affiché sur des panneaux 4x3 avec ce slogan : "J'ai une bonne nouvelle".  Une opération marketing pour le denier du culte que Monseigneur Aillet justifiait alors par la nécessité "d'élargir le nombre de donateurs". "Nous sommes encouragés par pape qui nous a demandé d'aller sur le nouveau continent, le continent virtuel d'Internet", soulignait-il également, alors que la campagne se déclinait sur les réseaux sociaux.

Des baguettes de pain aux chansons de Johnny

Et d'autres diocèses ont de la même manière joué la carte de l'humour et des démarches novatrices pour récolter des dons ou attirer des fidèles. Ces dernières semaines, celui du Mans s'est ainsi distingué par un clip au ton décalé , appelant les "business angels" à investir dans "la plus vieille start-up du monde". En Ille-et-Vilaine, ce sont 120 boulangers qui ont récemment été invités à mettre la main à la pâte en vendant leurs baguettes de pain enroulées dans des petits sacs en papier appelant à " donner pour l'église ", avec le pape tendant le pouce et disant " j'aime ".

Parmi les autres opérations insolites de l'Eglise pour récolter des dons, on peut aussi citer la campagne Adopteuncure.com lancée il y a un an par les diocèses normands, dans laquelle des prêtres se mettaient en scène à la manière d'un site de rencontres. Ou encore celle imaginée en 2013 dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle, qui reprenait des paroles de chansons de Johnny pour clamer qu'"on a tous quelque chose en nous de Jésus-Christ" sur des panneaux publicitaires.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter