Quand les Marseillais se moquent de Daech... qui leur répond

Quand les Marseillais se moquent de Daech... qui leur répond
SOCIÉTÉ

MEME PAS PEUR - Hors de question pour les Marseillais de se laisser terroriser par les menaces du groupe djihadiste Daech. Leur riposte sur Twitter est hilarante... au point de vexer des combattants français partis dans les rangs des terroristes en Syrie.

La riposte des habitants de la cité phocéenne. Les Marseillais ne cèderont pas à la terreur et le clament haut et fort. Alors que la ville a été la cible de menaces il y a quelques jours dans une vidéo diffusée par le groupe terroriste Daech, les habitants de la deuxième commune de France ont décidé de répondre par l'humour et la dérision.

Des utilisateurs de Twitter évoquent, non sans esprit, le contexte social, mais aussi les conditions de circulation propres à cette agglomération méditerranéenne ou encore l'incontournable culture du football, pour faire bloc au groupe djihadiste.

Certains internautes vont même plus loin et n'hésitent pas à évoquer le lourd passif judiciaire marseillais en matière de fusillades et de règlements de comptes.

Dans le même genre, un twittos ose une comparaison inattendue pour souligner le professionnalisme des Marseillais en matière d'armement.

Pour ce même utilisateur du réseau social, Daech serait même le cadet des soucis des Marseillais.

Certains sont allés jusqu'à oser la métaphore, joignant la vedette de téléréalité Nabilla et l'homme de lettres Bernard Pivot à l'affaire.

Sur le même registre, un internaute évoque une autre spécificité de la cité phocéenne : la série à succès "Plus belle la vie", à l'écran depuis douze ans, qui retrace la vie palpitante d'habitants d'un quartier imaginaire de Marseille.

Un jeune homme, en lunettes de soleil et à l'accent fleuri, se filme et répond aux menaces par… des menaces. Il livre une analyse toute personnelle, mais pas dénuée d'une certaine logique. "Ils se convertissent directement au terrorisme." Et poursuit, s'adressant directement aux djihadistes : "T'as cru que c'était quoi Marseille ? T'as cru que c'était la Suisse ?" Il ajoute : "Vous croyez que c'est la kalach qui fait l'homme ?" "Vous croyez que vous êtes qui, les Power Rangers ? Les Naruto ?" faisant référence à ces héros combattants de mangas japonais.

Un utilisateur de Twitter a réagi à cette vidéo, imaginant que les terroristes pourraient véritablement se sentir menacés.

Pour le coup, des combattants français de Daech auraient véritablement répondu aux menaces des Marseillais. David Thomson, journaliste spécialiste du groupe terroriste, rapporte un message de ces jeunes djihadistes, fautes d'orthographe incluses : "Ce n'est pas une bande de racailles qui défendent leur ville comme s'il était maire (sic) qui vont nous faire peur".

A la suite des menaces proférées par le groupe djihadiste, le maire LR de Marseille Jean-Claude Gaudin a demandé vendredi au Premier ministre "une mobilisation accrue" pour assurer la protection de la cité phocéenne. L'élu a invité le chef du gouvernement "à considérer la menace dont la deuxième ville de France est aujourd'hui la cible". "La sécurité des biens et des personnes relève de la compétence de l'Etat", a-t-il ajouté, en pleine polémique entre le gouvernement et la municipalité de Nice sur le dispositif de sécurité mis en place le soir 14 juillet sur la Promenade des Anglais, alors qu'un attentat a fait 84 morts.

EN SAVOIR + 
>>  Polémique sur la sécurité à Nice : François Hollande apporte son soutien à Bernard Cazeneuve >>  Attentat de Nice : le parquet réclame la suppression des images de vidéosurveillance, la mairie refuse

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent