Qui est Serge Grouard, le député qui a entonné en premier la Marseillaise ?

SOCIÉTÉ

HOMMAGE – À l’issue de la minute de silence, les députés et membres du gouvernement ont chanté ensemble la Marseille, ce mardi, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Un fait rarissime à l’initiative du député UMP du Loiret Serge Grouard. Metronews fait les présentations.

Il est celui par qui la Marseillaise est partie, l’homme du jour à en croire certains. Serge Grouard, député UMP du Loiret, est l'élu à avoir chanté en premier - et donc lancé - l’hymne national à la fin de la minute de silence, observée ce mardi à l’Assemblée nationale. Il l’assure auprès de plusieurs médias, dont Le Lab d’Europe 1 et Le Scan du Figaro , et de journalistes présents au Palais Bourbon.

La Marseillaise s’est rapidement propagée de banc en banc, jusqu’à résonner dans l’ensemble de l’hémicycle. Un fait inédit sous la Ve République – dont le précédent remonte au 11 novembre 1918 – qui a "touché" le député.

Interrogé par francetvinfo à la sortie de l'hémicycle, il explique que "c'est sorti des tripes" : "Le président de l'Assemblée nationale fait un discours fort et évoque la Marseillaise. Je pense alors à tous ces Français rassemblés samedi et dimanche et qui ont spontanément entonné notre hymne, lequel revenait en permanence dans les cortèges et les rassemblements. J'étais dans cette communion-là, et La Marseillaise est sortie."

LIRE AUSSI >> Charlie Hebdo : les députés entonnent en coeur la Marseillaise

Outre son mandat de député de la 2e circonscription du Loiret, qu’il lui a été accordé en 2002 et renouvelé depuis, Serge Grouard est également le maire d’Orléans depuis 2001.

En décembre, ce dernier s’était fait connaître pour sa volonté de vouloir faire payer, à compter du 1er janvier 2015, une amende de 120 euros aux personnes interpellées en état d'ivresse. Une somme destinée à couvrir les frais de transport et la durée passée en cellule de dégrisement du commissariat.

Un député UMP opposé au retour de Sarkozy

Serge Grouard est également connu pour avoir été l’un des premiers maires de l’hexagone a avoir interdit par arrêté, en janvier 2014, la tenue du spectacle de Dieudonné. Lundi, il s’est d’ailleurs félicité de la décision du parquet d'ouvrir une enquête pour apologie du terrorisme après les propos tenus par Dieudonné M’bala M’bala sur sa page Facebook où il déclarait "je me sens Charlie Coulibaly".

Enfin, septembre dernier, Serge Grouard avait fait entendre sa voix dissonante au sein de l'UMP en s'opposant publiquement au retour de Nicolas Sarkozy. 

Lire et commenter