Racket de migrants par des médecins : "Ces comportements sont inadmissibles"

MIGRANTS - La Cimade a révélé ce lundi dans le Parisien que certains médecins se livraient à du racket auprès de migrants en réalisant de faux certificats médicaux. Contacté par Metronews, le ministère de la Santé prend l'affaire au sérieux. Une réunion sur le sujet est prévue cette semaine.

Certains médecins tirent-ils profit de la situation des migrants ? Selon la Cimade, association d'aide aux réfugiés, des professionnels de la santé se livreraient à du racket auprès d'eux, en réalisant de faux certificats médicaux destinés à faciliter l'obtention d'un titre de séjour.

"Ils exigent d’eux le paiement de plusieurs centaines d’euros pour établir des certificats médicaux selon lesquels leur pathologie peut ouvrir droit à une demande de titre de séjour sur le territoire national", a déclaré Laura Petersell, chargée de la thématique santé à la Cimade, dans les colonnes du Parisien ce lundi.

A LIRE AUSSI>>  Migrants : "De nombreux médecins se livrent à du racket"

Contacté par Metronews, le ministère de la Santé, informé de ces entorses à la déontologie, estime que "les comportements décrits par la Cimade sont inadmissibles. Ils doivent être identifiés et sanctionnés. A l'AP-HP, une procédure a déjà été engagée et a débouché sur une sanction ferme : la suspension du médecin concerné", nous a expliqué l'entourage de Marisol Touraine.

"Les procédures prévues par la loi doivent s'appliquer sans délai"

A la demande de la ministre de la Santé, "une réunion aura lieu cette semaine au ministère des Affaires sociales et de la Santé avec les associations, l'Assurance maladie et l'Ordre des médecins pour que les procédures prévues par la loi puissent s'appliquer sans délai et que ces comportements insupportables cessent". Toutefois, le ministère tient à tempérer : "Ces comportements ne concernent pas pour autant tous les médecins qui prennent en charge les migrants dans notre pays et dont le travail et l'engagement doivent être salués."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinat"

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

"Excusez-moi, je me rends" : la fin de cavale du fugitif des Cévennes, "affaibli et hagard"

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.