Rassemblements, chaînes humaine, pétitions : les anti-Linky donnent de la voix contre les compteurs intelligents

DirectLCI
MOBILISATION - Des centaines de personnes ont organisé des rassemblements dans plusieurs villes ce samedi pour s'opposer à l'installation des compteurs Linky en France. Dans le Vercors ou dans les Vosges, des chaînes humaines ont rassemblé des centaines d'opposants.

"Enedis, touche pas à mon compteur". Des centaines de personnes ont participé à une chaîne humaine ce samedi à Autrans dans le Vercors pour protester contre les compteurs communicants Linky. Sous un soleil radieux, les membres de collectifs anti-Linky, venus en  famille de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ont défilé dans une ambiance festive  dans les rues et les champs de ce village du massif du Vercors.  


Dans d'autres villes  des rassemblements similaires ont eu lieu pour le même motif. Dans la ville bretonne de Pontivy, près de 300 personnes dénoncé l'installation des compteurs. Même rassemblement à Beauvais ou encore Epinal.

  Le 26 avril, un collectif d'opposants au compteur Linky, dont 200 se  trouvent en Gironde, a annoncé à Bordeaux avoir saisi en référé une vingtaine  de tribunaux de grande instance en France pour demander de "surseoir à  l'installation" de ces appareils.


Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité en France,  veut avoir installé 34 millions de ces compteurs communicants à la fin de 2021. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter