RATP : flambée des violences contre les agents et les voyageurs

RATP : flambée des violences contre les agents et les voyageurs

Société
DirectLCI
INSÉCURITÉ - Selon un rapport interne que France 2 s’est procuré, les atteintes physiques contre les agents de la RATP et les voyageurs ont nettement progressé en 2017.

Les agents de la RATP, et en particulier les contrôleurs et les conducteurs, sont à bout. Les actes de violences à leur encontre se multiplient. Une tendance confirmée par un rapport interne confidentiel que France 2 s'est procuré.


En 2017, les atteintes physiques visant les agents de la RATP ont augmenté de 24% par rapport à l'an dernier. Sur les 1230 atteintes physiques recensées, 29% concerne les conducteurs et 28% les conducteurs de bus, tram ou métro. 


"La situation s’est nettement dégradée", s’alarme le rapport, qui souligne que le nombre d’outrages et de menaces augmente lui aussi, mais de manière moins significative (2484 recensés, soit +3% en un an). 

Les voyageurs ne sont pas épargnés par ce phénomène. La RATP a dénombré 6470 faits de violences contre des usagers, soit une augmentation de 20% en un an. Les vols avec violence connaissent d’ailleurs une flambée inquiétante (+55% en un an) selon ce rapport.

Une atteinte contre un conducteur de bus chaque jour

"L'année 2017 n'a pas été bonne en ce qui concerne aussi bien les atteintes à l'encontre des conducteurs que des voyageurs", a commenté la RATP.  "Nous avons relevé en particulier une hausse de 9% des atteintes contre nos conducteurs de bus en 2017. Cela représente un peu moins d'une atteinte par jour contre un conducteur de bus de la RATP, à rapporter à nos 15.000 conducteurs, opérant sur 350 lignes en Ile-de-France", explique-t-elle à l'AFP. Néanmoins, elle se montre rassurante car "l'année 2018 ne confirme pas cette tendance. A ce stade, nous constatons une stabilisation voire même une légère baisse des atteintes à l'encontre des conducteurs de bus".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter