Hausse du Pass Navigo à 75,20 euros : Valérie Pécresse avait pourtant promis de ne pas augmenter son prix

SOCIÉTÉ
TRANSPORTS - Après une première augmentation de 3 euros en 2016, le Pass Navigo à tarif unique, qui permet de voyager dans les transports d'Île-de-France, augmentera de 2,20 euros le 1er août. Valérie Pécresse, la présidente du Syndicat des transports d'Île-de-France, avait pourtant promis en 2015 de ne pas augmenter son prix.

C'était une promesse qui n'engageait que ceux qui y croyaient. Le Pass Navigo, la carte d'abonnement aux transports franciliens, augmentera de 2,20 euros au 1er août et passera donc à 75,20 euros mensuels, a annoncé la région Ile-de-France. Cette augmentation, qui sera actée lors d'un conseil d'administration du syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) le 28 juin, est la deuxième en deux ans. En 2016, une première augmentation de 3 euros avait fait monter le prix du passe Navigo à 73 euros.


La président du Stif, Valérie Pécresse, avait pourtant promis en décembre 2015 qu'elle n'augmenterait pas le prix du passe Navigo. Une promesse fait devant les caméras de télévision, pendant la campagne des élections régionales d'Île-de-France, et dont le Huffington Post a retrouvé les images. 

Moi, je maintiendrai le Pass Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des FranciliensValérie Pécresse

Valérie Pécresse, qui a remporté les élections et est devenue présidente de la région Île-de-France, avait alors déclaré : "Moi, je maintiendrai le Pass Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens." Cette deuxième augmentation était pourtant attendue, car la région en avait déjà évoqué l'hypothèse en février, à l'occasion d'une table ronde sur "les financements durables et innovants pour les transports publics franciliens".

Un deuxième augmentation est à prévoir : celle du carnet de 10 tickets de métro, qui coûtera 40 centimes de plus, à 14,90 euros, comme l'annonce Le Parisien. La région, qui fait part de sa "préoccupation sociale", souligne que le prix du ticket à l'unité (souvent choisi par les plus modestes) est lui "gelé", tout comme les billets "origine/destination" sur les plus longues distance, c'est-à-dire les billets "paris-banlieue de plus de 7 euros" et les billets "banlieue-banlieue de plus de 6,5 euros".


La région a également annoncé la création, en janvier 2018, d'un forfait-jour "de proximité pour les déplacements occasionnels de banlieue à banlieue", qui sera de 7,50 euros pour deux zones et de 10 euros pour trois zones.


Cette augmentation du Pass Navigo s'explique, pour la région, par la nécessité de moderniser le réseau, avec notamment 700 rames neuves ou rénovées promises d'ici à 2021. "75%" de ces rames sont déjà "commandées" et "20%" livrées, avait assuré Valérie Pécresse en mai.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter