BTP : connaissez-vous l’étonnante tradition du gigot bitume ?

BTP : connaissez-vous l’étonnante tradition du gigot bitume ?

GASTRONOMIE - Le gigot bitume, une tradition culinaire, se déguste généralement à la fin d’un chantier. Le nom ne vous fait pas envie ? Le JT de TF1 tente de vous mettre l'eau à la bouche.

Rassurez-vous, dans le gigot bitume, le gigot ne cuit pas directement dans le bitume. Pour le confectionner, la viande est d’abord emballée et sur-emballée dans d'épaisses papillotes, puis plongée deux heures dans le matériau noir - alors à l'état liquide et brûlant - duquel sont composées les routes. Vous n’êtes toujours pas tenté ? À ce qu’il paraît, il ne reste, une fois la cuisson achevée et l'habillage du mets retiré, que la bonne odeur de la viande. 

En témoignent les avis des convives assis autour de la table. "Ce qui est très agréable, c’est que ça fond dans la bouche. C’est délicieux", affirme l’une d’entre eux au 13H de TF1, dans la vidéo en tête de cet article.

Toute l'info sur

Le 13H

Le traiteur Yves Lebreton nous dévoile presque tous les secrets de sa recette. Pour un bon gigot bitume, il faut tout d’abord un bon gigot. L'artisan le choisit sur le marché de Rungis et recherche une viande particulièrement persillée, c’est-à-dire avec un bon morceau de gras. Il faut ensuite désosser l’agneau avant de l’assaisonner. Puis vient le moment de confectionner la papillote. Pour un seul morceau de gigot, sept feuilles d’aluminium sont nécessaires. 

Un mets prisé aux mariages et baptêmes

La suite se déroule sur le chantier. Car le gigot bitume est une tradition ancestrale dans le monde du bâtiment et des travaux publics. On le mange souvent pour fêter la fin d’un chantier. Une fois devant le fondoir, il faut donc répéter l’opération papillote, mais cette fois avec du papier kraft. Enfin, la viande est lestée avec des briques puis entourée de fils de fer avant d’être plongée dans le bitume bouilli à 200°. Il ne reste plus qu’à laisser mijoter le tout pendant deux heures. 

Lire aussi

Cette recette doit être faite par un professionnel. Car le risque d’incendie lors de la cuisson et de brûlure lors du déshabillage est important. Il faut aussi veiller à ne pas déposer de bitume sur la viande en ôtant les couches de papier. Si vous souhaitez faire appel à un professionnel du gigot bitume, vous pouvez contacter Yves Lebreton, qui en fait plus d’une centaine par an et parfois même pour des mariages ou des baptêmes. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Le plan blanc sera probablement national dans quelques jours", affirme Véran

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.