Réchauffement climatique ou épisode exceptionnel : pourquoi la météo est-elle si douce ?

Réchauffement climatique ou épisode exceptionnel : pourquoi la météo est-elle si douce ?

DirectLCI
CLIMAT – Selon les relevés de Météo France, la température moyenne est supérieure de 2,8°C par rapport aux températures de saison depuis début décembre. Les records ont notamment été enregistrés jeudi 17 décembre à Montgivray (20,7°C) et à Tulle (19,7°C).

Déficit de neige sur les sommets alpins, températures printanières ou baigneurs comblés, etc : en 2015, il est fort probable que vous fêtiez Noël au balcon. En effet, selon les relevés de Météo France, la température moyenne enregistrée en France métropolitaine depuis le 1er décembre est supérieure de 2,8°C par rapport aux températures de saison. Avec des records observés jeudi 17 décembre, en particulier à Montgivray, dans l'Indre et ses 20,7°C, Tulle, en Corrèze et ses 19,7°C ou encore au Touquet, dans le Pas-de-Calais, et ses 16,2°C.

2015, une des années les plus chaudes

Que conclure de ces températures aussi douces pour un mois de décembre qui pourraient se poursuivre jusqu'à la fin de l'année ? Est-ce un épisode météorologique exceptionnel ou une preuve supplémentaire que le réchauffement climatique est bien à l'oeuvre ? Une chose est sure : 2015 est déjà l'une des années les plus chaudes en France métropolitaine en talonnant les quatre années les plus chaudes depuis 1900. 

C'est d'ailleurs ce que confirme Anne Pineaud, climatologue à Météo France, interrogée  par le journal Le Monde . "2015, avec une anomalie de chaleur de + 0,8 °C, se classe pour l’instant au 4e rang des années les plus chaudes en France depuis le début des relevés en 1900, derrière 2014, 2011 et 2003", précise la scientifique. Dans le monde, l'année 2015 pourrait même être l'année la plus chaude, devant 2014, avec des températures supérieures de 0,9 à 1°C à celles enregistrées au début du XXème siècle, selon le Met Office. La concentration dans l'atmosphère des gaz à effet de serre dans le monde, responsable du réchauffement de la planète, elle, atteind des niveaux jamais enregistrés.

A LIRE AUSSI
>>  Réchauffement climatique accéléré en 2015 : deux institutions crient au feu
>> La canicule perpétuelle, c'est pour 2047

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter